VIDEO - Le sumo, un sport misogyne ?

VIDEO - Le sumo, un sport misogyne ?©BRUT

franceinfo, publié le mercredi 25 avril 2018 à 20h06

Le 4 avril dernier, un élu japonais s'effondre alors qu'il s'exprime sur un ring de sumo. Deux femmes essayent de lui porter secours mais il leur est demandé de descendre immédiatement de la zone de combat.

Deux jours plus tard, c'est au tour de la maire de la ville de Takarazuka de ne pas pouvoir s'exprimer sur un ring de sumo. La raison ? C'est une femme. "Le sumo n'est pas pour les gens ayant une religion particulière. C'est un sport national. Cependant, ils l'utilisent comme une religion discriminant les femmes.", déplore Tomoko Nagakawa. 

Les femmes considérées comme "impures"

Dans la tradition sumo shintoïste, les femmes sont considérées comme "impures". C'est pourquoi il leur est interdit d'accéder au "dohyo", cette piste en argile qui accueille les combats de sumo. 

Le 8

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.