Venezuela: Guaido accuse l'Assemblée consituante de vouloir dissoudre le Parlement

Venezuela: Guaido accuse l'Assemblée consituante de vouloir dissoudre le Parlement
Le chef de l'opposition au Venezuela Juan Guaido prononce un discours à Caracas, le 7 août 2019

AFP, publié le lundi 12 août 2019 à 04h54

Le chef de l'opposition au Venezuela Juan Guaido a accusé dimanche l'Assemblée constituante du Venezuela (ANC), composée de fidèles du président socialiste Nicolas Maduro, d'envisager la dissolution du Parlement ou d'avancer les élections législatives prévues en 2021.

"C'est une nouvelle ineptie", s'est insurgé le chef du Parlement, seule institution tenue par l'opposition depuis les élections législatives de 2015. "Ce régime sans scrupules (...) imagine se débarrasser illégalement du Parlement vénézuélien, c'est pour ça qu'ils convoquent demain (lundi) l'ANC."

Le président de l'Assemblée constituante, Diosdado Cabello, a confirmé le tenue d'une session lundi.

Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, M. Guaido a précisé que "convoquer des élections illégales" et "poursuivre (en justice) des députés" figuraient parmi les mesures possibles de l'Assemblée constituante.

L'ANC, dotée des pleins pouvoirs, avait été élue en juillet 2017 lors d'un scrutin contesté afin de contourner le Parlement dominé par l'opposition, après des mois de contestation anti-Maduro qui avait fait 125 morts.

Son mandat, prolongé en mai jusqu'à fin 2020, comprenait la rédaction d'une nouvelle Constitution d'ici août 2019, mais aucun projet n'a été rendu public jusqu'à présent.

Le Parlement est la seule institution vénézuélienne contrôlée par l'opposition à Nicolas Maduro auquel Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, réfute toute légitimité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.