Vélos : la concurrence en roue libre

Vélos : la concurrence en roue libre©FRANCE 2
A lire aussi

franceinfo, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 23h08

Des vélos en libre-service d'un nouveau genre ont fait leur apparition dans les grandes villes. À côté des stations traditionnelles, des bicyclettes en location sans aucune borne envahissent les centres-ville de Lille, Reims ou encore Paris. Dans la capitale, il y a déjà plus de 5 000 vélos partagés. Pour louer un de ces deux-roues, il faut utiliser une application sur smartphone. Tarif de la location : 50 centimes d'euro la demi-heure de vélo.

La bataille du vélo partagé

Sur ce marché, la ville de Paris aiguise les appétits d'une demi-douzaine d'entreprises. "Ce n'est bon pour personne d'avoir plus d'offres que de demande. On est des entreprises qui devons aussi rentabiliser nos parcs, nos investissements. On ne peut pas se permettre d'avoir des milliers de vélos qui ne sont…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Vélos : la concurrence en roue libre
  • Il y a quelques années de cela on se moquait des Chinois sur leur vélos. Aujourd'hui ils ont mis ces vélos à la ferraille et roulent en voiture. Dans ce temps nous roulions en voiture mais, pour cause d'écologie (ce qui cache d’appauvrissement) on nous vante les qualités du vélo. Ne soyons pas dupes, étant de plus en plus pauvre, le Français devra se résigner à la marche à pieds.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]