Variant Delta : nouveau tour de vis en Grèce

Variant Delta : nouveau tour de vis en Grèce©Panoramic (photo d'illustration)

publié le vendredi 09 juillet 2021 à 16h00

L'heure n'est plus à la danse en Grèce où le gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles restrictions sanitaires. Le but ? Lutter contre une recrudescence des contaminations.

On ne danse plus en Grèce, même dans les boîtes de nuit. Face à la flambée de l'épidémie de Covid-19, le pays a en effet décidé d'obliger les clients de bars, restaurants et discothèques à rester assis. "Le suivi effectué par les experts montre que des cas de Covid-19 ont été détectés chez des personnes très jeunes et que les clubs et les bars s'avèrent être les principaux espaces de transmission du virus", a justifié Nikos Hardalias, ministre adjoint de la Protection des citoyens. CNews rapporte, vendredi 9 juillet, que les gérants d'établissements qui n'appliqueraient pas ces nouvelles consignes risquent une amende de 10.000 euros. Une sanction doublée d'une fermeture administrative.



Pour eux, dont l'activité dépend massivement du tourisme, c'est un nouveau coup dur. Pour Marios Markou, gérant d'un bar, "c'est une mauvaise décision. Les bars et les clubs sont faits pour que les gens soient debout", argumente-t-il. Pour lui, c'est certain, les nouvelles mesures sanitaires "vont causer beaucoup de dégâts".

"Une situation très malheureuse"

Si à peine 38% des Grecs sont entièrement vaccinés, l'annonce de l'interdiction des soirées dansantes est regrettée par une partie de la population. Et puis il y a ceux qui relativisent. C'est le cas de Kosmas Theodoridis. "C'est une situation très malheureuse, mais l'essentiel est que tout le monde se fasse vacciner, c'est la chose la plus importante", commente le client d'un bar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.