Vaccin : Pfizer prévoit 15 milliards de dollars de ventes, un des plus gros succès de l'histoire de la pharmacie

Vaccin : Pfizer prévoit 15 milliards de dollars de ventes, un des plus gros succès de l'histoire de la pharmacie
(illustration)

, publié le mardi 02 février 2021 à 16h38

Pfizer et BioNTech espèrent pouvoir produire au total deux milliards de doses de leur vaccin anti-Covid d'ici la fin de l'année.

Le vaccin contre le Covid-19 mis au point par Pfizer et BioNTech devrait générer environ 15 milliards de dollars en 2021 -une somme colossale-, estime mardi 2 février le groupe pharmaceutique américain. Ce vaccin serait ainsi un des plus gros "blockbusters" de l'histoire de la pharmacie. Pfizer s'attend par ailleurs à dégager sur ce produit une marge avant impôt d'environ 25% à 30%.

Le groupe a déjà vendu au quatrième trimestre pour 154 millions de dollars du vaccin, autorisé dans plusieurs pays en décembre. Selon les essais cliniques, le vaccin est efficace à 95%, ce qui signifie qu'il réduit d'autant les chances de contracter le Covid-19. 


Mais comme d'autres fabricants de vaccins anti-Covid, Pfizer peine à répondre à la demande. Il avait ainsi annoncé mi-janvier un ralentissement temporaire des livraisons dans l'Union européenne à la suite de modifications de la chaîne de production de l'usine belge de Puurs, ce qui avait provoqué l'irritation de plusieurs gouvernements européens.

Le groupe, qui s'est notamment engagé à livrer 200 millions de doses aux États-Unis d'ici fin mai et 300 millions au total à l'Union européenne, a passé des accords avec les laboratoires suisse Novartis et français Sanofi pour qu'ils aident à la fabrication. Pfizer et BioNTech espèrent pouvoir produire au total deux milliards de doses de leur vaccin anti-Covid d'ici la fin de l'année, en comptant six doses par flacon - ils avaient initialement prévu de n'en inclure que cinq doses. 

Pour Pfizer, 2020 a représenté "la culmination de son évolution" vers une entreprise plus tournée vers son cœur de métier et l'innovation, a commenté le PDG du groupe, Albert Bourla, dans le communiqué. Pfizer s'est notamment séparé en novembre de sa filiale de médicaments non brevetés Upjohn pour la fusionner avec Mylan et former Viatris. Il avait aussi finalisé en 2019 la création d'une coentreprise avec le britannique GlaxoSmithKline dans les médicaments sans ordonnance.

Le chiffre d'affaires total de Pfizer en 2021 devrait atteindre 59,4 à 61,4 milliards de dollars, ce qui correspondrait à une augmentation comprise entre 42% et 47%. Ces prévisions, souligne Pfizer, sont basées sur l'hypothèse d'une "reprise continue de l'activité macroéconomique et de la santé tout au long de 2021 au fur et à mesure que les populations seront vaccinées contre le Covid-19".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.