Vaccin AstraZeneca : "le rapport bénéfices-risques reste positif", selon l'Agence européenne des médicaments

Vaccin AstraZeneca : "le rapport bénéfices-risques reste positif", selon l'Agence européenne des médicaments©Johan NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP

publié le mardi 16 mars 2021 à 14h30

L'agence qui supervise le développement de produits de santé en Europe reste "fermement convaincue des avantages" du sérum suspendu par plusieurs Etats. Sa directrice faisait un point sur l'enquête mardi, mais des décisions pourraient être annoncées à l'issue d'une réunion extraordinaire jeudi. 

La directrice de l'Agence européenne des médicaments (EMA) s'est exprimée durant une brève conférence de presse en vidéo, mardi 16 mars, depuis son siège à Amsterdam. "Nous sommes toujours fermement convaincus que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d'hospitalisation et de décès, l'emportent sur le risque de ces effets secondaires", a déclaré Emer Cooke. 



L'EMA faisait le point sur l'enquête visant des cas possibles de caillots sanguins qui pourraient être liés au vaccin AstraZeneca, après la suspension de l'utilisation de ce dernier dans une quinzaine de pays.

"A l'heure actuelle, rien n'indique que la vaccination ait causé ces problèmes"

L'Allemagne, la France ou encore l'Italie ont suspendu par précaution l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford, après le signalement de problèmes sanguins détectés chez des personnes vaccinées, tels que des difficultés à coaguler ou la formation de caillots (thrombose). "A l'heure actuelle, rien n'indique que la vaccination ait causé ces problèmes. Ils n'ont pas été mentionnés dans les essais cliniques et ils ne sont pas répertoriés comme effets secondaires connus ou attendus", indiqué Emer Cooke. 




Les essais cliniques ont montré, selon elle, "de très petits nombres de développements de caillots sanguins" et l'EMA prend la situation "très au sérieux". Mais "le rapport bénéfices-risques reste positif", assure-t-elle. 

Réunion extraordinaire jeudi 

"Alors que son enquête est en cours, l'EMA reste actuellement d'avis que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d'hospitalisation et de décès, l'emportent sur les risques d'effets secondaires", avait déjà souligné le régulateur européen lundi. 

Le comité de sécurité de l'EMA se réunissait mardi pour évaluer de nouvelles informations et devrait arriver à une conclusion lors d'une réunion spéciale jeudi. "C'est donc un processus continu. Je ne suis pas ici pour vous donner la mise à jour d'un examen scientifique", avertit Emer Cooke. De nouvelles mesures pourraient donc en revanche être annoncées jeudi. 




Le Groupe consultatif d'experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la vaccination se réunit également mardi pour discuter du vaccin AstraZeneca. "Nous ne voulons pas que les gens paniquent et, pour le moment, nous recommandons que les pays continuent de vacciner avec AstraZeneca", a déclaré lundi la cheffe scientifique de l'OMS, Soumya Swaminathan. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.