Union européenne : nouvelle mascarade à la «Commission Selmayr»

Union européenne : nouvelle mascarade à la «Commission Selmayr»
Martin Selmayr, au Parlement européen, le 13 mars.
A lire aussi

Libération, publié le lundi 11 juin 2018 à 07h17

Le Parlement européen a laissé passer, le 18 avril dernier, une occasion en or de sanctionner une Commission qui échappe désormais à tout contrôle. Alors que Jean-Claude Juncker, son président, a été durement critiqué pour avoir nommé au poste de secrétaire général, la plus haute fonction de l'administration communautaire, son chef de cabinet, l'Allemand Martin Selmayr, en violation des règles du statut de la fonction publique européenne, celui-ci n'a manifestement pas l'intention de changer quoi que ce soit à ses mauvaises pratiques.

Ainsi, le 15 mai, il a nommé comme secrétaire générale adjointe (SGA), la Danoise Pia Ahrenkilde Hansen, ce qui est tout sauf une surprise. En effet, l'ancienne porte-parole de José Manuel Durão Barroso a été promue «conseillère

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.