Une victime du Bataclan mariée à titre posthume

Une victime du Bataclan mariée à titre posthume

Le mariage à titre posthume est autorisé en cas de "motifs graves" (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mercredi 28 juin 2017 à 08h40

Christopher Neuet-Shalter Bodineau est décédé dans les attentats du 13 novembre 2015. Il avait pour projet d'épouser sa compagne Catherine.

Samedi 24 juin, Catherine a pu épouser Christopher, rapporte Le Parisien mercredi. Le mariage à titre posthume a été célébré à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) par le maire Patrick Balkany.



"C'était un projet que nous avions de longue date, et j'ai très vite décidé après le 13 novembre qu'on ne nous l'enlèverait pas, que nous serions mariés envers et contre tout", raconte la jeune femme qui a entrepris les démarches pour ce mariage dès janvier 2016.

UNE DEMANDE SOUMISE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

"L'amour est toujours là même s'il faut avancer et que c'est non négociable. On ne pouvait pas faire plus intime comme cérémonie, mais c'était une belle parenthèse", confie la femme de Christopher Neuet-Shalter Bodineau, avec lequel elle a eu une fille, Juliette, aujourd'hui âgée de 13 ans.

Le mariage à titre posthume est autorisé en cas de "motifs graves", notamment lorsqu'il s'agit d'attentats terroristes, précise le site du gouvernement, et d'une "volonté matrimoniale non équivoque" de la personne décédée.

La demande de mariage posthume répond à un formalisme particulier et relève du Ministère de la Justice, peut-on lire sur le site du gouvernement. "Elle est ensuite soumise à l'appréciation du Président de la République qui peut seul autoriser, par décret, la célébration du mariage", précise encore le site.

Ce n'est pas la première fois qu'un mariage a lieu avec une victime du terrorisme à titre posthume. Etienne Cardiles et Xavier Jugelé, le policier abattu sur le Champs-Elysées le 20 avril dernier, se sont mariés à titre posthume en mai dernier dernier. Un mariage auquel avait assisté Anne Hidalgo et François Hollande.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Une victime du Bataclan mariée à titre posthume
  • n'importe quoi où alors c'est une affaire de succession.

  • très beau, continuez votre chemin avec votre fille, pensées à vous trois....

  • Au moins ce genre de mariage coute pas cher...

  • Certes, mais comment divorce t-on d'un mort ? Si cette femme souhaite un jour se mariée avec quelqu'un de bien vivant ?

    Elle pourra puisqu'elle est veuve.

    Comment divorce t-on d'un mort ?
    En devenant sa veuve, ce qu'elle est déjà, c'est le principe même du matiage posthume !

  • les veuves ont le droit de se remarier que je sache !!! ou sera le problème??
    moi je n'en vois aucun soyez heureuse madame vous le méritez laissez de coté la bétise des gens!!!! prenez soin de juliette!