Une "Plaza Boris Nemtsov" devant l'ambassade russe à Washington

Une "Plaza Boris Nemtsov" devant l'ambassade russe à Washington

Une photo de l'opposant russe Boris Nemtsov sur le lieu de son assassinat en plein centre de Moscou, le 27 février 2016

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 08h31

La portion d'avenue longeant l'ambassade russe à Washington va devenir la "Boris Nemtsov Plaza", du nom d'un opposant russe assassiné en 2015 à Moscou, selon une résolution votée mardi par le conseil municipal de la capitale fédérale.

La résolution, votée à l'unanimité des 13 conseillers (11 démocrates et 2 indépendants), a été adoptée "en urgence" en attendant une législation définitive. Le Congrès, qui a la tutelle sur le District de Columbia, peut s'opposer à cette décision.

Une cérémonie officielle et la pose d'une plaque sur la place est toutefois prévue le 27 février, pour le troisième anniversaire de l'assassinat de l'opposant, selon des responsables de la municipalité cités par les médias.

L'ambassade russe se situe sur l'avenue Wisconsin, une grande artère du nord-ouest de la capitale.

Avec cette décision, "nous enverrons un message clair à Vladimir Poutine et ses amis que le peuple américain est aux côtés des Russes qui tentent avec courage de construire un avenir libre et démocratique pour leur pays", s'est félicité mercredi le sénateur républicain de Floride, Marco Rubio, qui avait apporté son soutien à la proposition du conseil. 

Les relations entre les Etats-Unis et la Russie sont tendues, alors qu'un procureur spécial enquête depuis mai 2017 sur l'ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle de novembre 2016 et pour déterminer s'il y a eu collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie.

M. Trump a plusieurs fois nié toute "collusion", affirmant encore mercredi que cette affaire était un "canular".

Figure centrale de l'opposition au président Vladimir Poutine, et vice-premier ministre à l'époque du président Boris Eltsine, Boris Nemtsov a été abattu de quatre balles dans le dos, non loin du Kremlin, le 27 février 2015.

Cinq Tchétchènes, originaires des républiques musulmanes de Tchétchénie et d'Ingouchie, dans le Caucase russe, ont été condamnés en juillet pour ce meurtre à des peines de 11 à 20 ans de prison par un tribunal de Moscou.

Des proches de Boris Nemtsov ont à plusieurs reprises accusé l'entourage de l'autoritaire dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, voire M. Kadyrov lui-même, d'être responsable de son assassinat.

 
2 commentaires - Une "Plaza Boris Nemtsov" devant l'ambassade russe à Washington
  • A mon avis,c'était surement pas un saint !!

  • avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Donnez ce nom à une avenue à Washington, si on s'en tient à la biographie de ce personnage, il était loin d'être le chevalier blanc que les médias voudraient nous faire gober, encore une action pour interdire tous rapprochements possibles avec la Russie, il est vrai que en exemple en France nous avons fait de même en donnant le nom de Jules Ferry colonialiste convaincu à beaucoup d'avenue, boulevard, lycée etc.......

    biographie aimablement reconstituée et fournie par des médias bien entendu absoluement neutres politiquement "sputnik" "RT", donc absolument honnête et véridique ( et surtout pas modifiée pour discréditer systématiqueme,les opposants à Poutine)
    D'ailleur, il parait que Nemtsvo se serait lui même tiré 5 balles dans le dos, afin de gagner des voix aux eléctions

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher beberrichon, petite erreur dans votre commentaire, la biographie de ce personnage que j'ai pris pour référence est paru dans les médias qui d'après la lecture de votre journal, vous sert de références, comme quoi il est judicieux de se renseigner avant de stigmatiser !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]