Une frégate britannique pour surveiller un bâtiment russe en mer du Nord

Chargement en cours
 Le ministre britannique de la Défense Gavin Williamson, le 18 décembre 2017 à Londres

Le ministre britannique de la Défense Gavin Williamson, le 18 décembre 2017 à Londres

1/2
© AFP, Daniel LEAL-OLIVAS
A lire aussi

AFP, publié le mardi 26 décembre 2017 à 07h49

Une frégate de la Marine britannique a "escorté" un navire de guerre russe qui s'approchait des eaux territoriales britanniques le jour de Noël, a annoncé mardi le ministère de la Défense, nouveau symptôme des relations tendues entre Londres et Moscou.

L'HMS St Albans a été envoyé samedi près de la frégate russe Amiral Gorchkov en mer du Nord, pour "surveiller son activité dans des zones d'intérêt national", et doit regagner mardi Portsmouth, son port d'attache, a indique le ministère britannique dans un communiqué.

"Je n'hésiterai pas à défendre nos eaux (territoriales) ni ne tolèrerai une forme quelconque d'agression", a déclaré par la suite le ministre de la Défense britannique, Gavin Williamson.

"La Grande-Bretagne ne se laissera jamais intimider dès lors qu'il s'agit de protéger notre pays, notre peuple et nos intérêts nationaux", a-t-il ajouté.

Son ministère a relevé une "intensification" de l'activité de bâtiments russes "transitant dans les eaux britanniques".

Un patrouilleur, l'HMS Tyne, a été envoyé ainsi dimanche escorter "un bâtiment russe de renseignement" en mer du Nord et dans la Manche, selon le ministère, et un porte-hélicoptères pour surveiller deux autres navires russes.

En janvier dernier, l'HMS St Albans avait été envoyé pour escorter un porte-avions et un croiseur lance-missiles russes.

Lors d'un face à face tendu, les chefs de la diplomatie britannique Boris Johnson et russe Sergueï Lavrov se sont rencontrés vendredi à Moscou --une première depuis cinq ans à leur niveau-- pour tenter d'"aller de l'avant" malgré les multiples sujets de discorde persistant après des années de relations très dégradées entre les deux pays.

 
20 commentaires - Une frégate britannique pour surveiller un bâtiment russe en mer du Nord
  • Réponse à Ccon.
    Les bâtiments russes n'ont pas pénétré dans les eaux territoriales britanniques. Lisez bien l'article.
    Quant aux incursions de la marine britannique à proximité de la Russie, il faudrait déjà que ses bâtiments soient capables de sortir en mer.
    Mais tout ça n'est que du cinéma. Il n'y a pas de risque sérieux entre la Russie et la Grande-Bretagne dans l'immédiat et si un navire de guerre britannique se trouvait en difficulté à proximité des côtes russes, la marine russe serait la première à lui venir en aide, et réciproquement.

  • réponse
    a ilfallait , révise ton histoire avant de parler de colonisation tu es en retard sur le passé !!!

  • tout çà c'est du cinéma, une occasion de plus pour provoquer les Russes,et jouer les gros bras.

  • C'est trop tard pour chialer ... puisque la Grande Bretagne comme la France sont devenues des "naines militaires" , leurs habitants devront choisir pour leur futur: soir vivre sous le joug de la charia soit être sauvé par les russes ... Je rappelle que le soleil se lève à l' Est

    Bien dit. Et ce ne sera pas la première fois que la Russie aura sauvé la France.
    J'en profite pour ajouter que "l'Orient est rouge", en référence à une chanson populaire à la gloire de Mao Zedong dont c'est l'anniversaire aujourd'hui 26 décembre (né en 1893).

    Et pour compléter sur l'aide de la Russie à la France :
    - 1891 : Alliance franco-russe contre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie faisant suite à la défaite de la France en 1870 contre la Prusse.
    - Première guerre mondiale : sans l'offensive russe à Tannenberg, l'armée du Kaiser n'aurait pas été obligée de déplacer deux corps d'armée du front des Ardennes pour repousser les Russes et elle aurait balayé la contre-offensive de Foch sur la Marne
    A l'inverse, les Etats-Unis ont attendu avril 1917 pour entrer en guerre.
    - Deuxième guerre mondiale : les batailles de Stalingrad et de Koursk marquent le début de la défaite nazie. Les Etats-Unis ont attendu décembre 1941 pour entrer dans le conflit après le bombardement de Pearl Harbor.

    avatar
    Rodrigu  (privé) -

    Merci Chamil. Il est nécessaire de se rappeler qui sont nos vrais alliés.

  • Toujours aussi sournois les " POPOF " ! ! ! Les anglais ont raison de s'en méfier. POUTINE est un fourbe qui envahit dès que possible.

    où sont les sournois ? les " rosbiffs " sont bien placés pour êtres champions !

    avatar
    Rodrigu  (privé) -

    La perfide Albion, vous connaissez? Vous connaissez l'histoire de Napoléon?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]