Une ancienne miss abattue en Irak à seulement 22 ans

Une ancienne miss abattue en Irak à seulement 22 ans©Capture Youtube

, publié le vendredi 28 septembre 2018 à 21h10

La capitale irakienne a été le théâtre d'un drame. Comme le relève le Parisien, l'ancienne Miss Irak Tara Fares a été abattue en pleine rue à Bagdad.

Tara Fares, l'ancienne Miss Bagdad et Miss Irak 2014, a été abattue jeudi 27 septembre dans la capitale irakienne.

D'après les médias locaux, accompagnée par son petit ami, elle était au volant de sa Porsche décapotable aux fauteuils rouges étincelants quand elle a été la cible de trois balles. Son compagnon l'aurait conduit à l'hôpital de Bagdad, avant de comprendre qu'elle était déjà morte.



Comme l'explique le Parisien, l'influenceuse et mannequin de 22 ans ne faisait pas l'unanimité dans son pays. L'objet des critiques : des photos jugées trop osées posées sur Instagram. Si ses fans se mobilisent afin de lui rendre hommage, ils ne parviennent pas, selon le journal francilien, à couvrir les critiques et calomnies adressées à la défunte. Certains de ses soutiens affirment que la jeune femme a été assassinée pour avoir défendu sa liberté, même si, à ce stade, rien n'indique que le meurtre de Tara Fares soit lié à une quelconque revendication antiféministe. La police a lancé une enquête vendredi 28 septembre afin de tenter d'élucider l'enquête.



Tara Fares avait un temps séjourné en Europe après ses succès en tant que Miss. La jeune femme qui compte presque 3 millions d'abonnés sur Instagram, soit près du double de la Miss univers française Iris Mittenaere, était rentrée au pays avec ses habitudes occidentales. Adoptant des poses parfois provocatrices sur les réseaux sociaux, elle s'était attiré la foudre de nombreux détracteurs. D'après le quotidien, qui relaie les informations du média américain CNN, deux femmes appartenant au secteur de la beauté de Bagdad sont également décédées dans des circonstances mystérieuses le mois dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.