Un Palestinien de Gaza découvre un cimetière antique dans son jardin

Chargement en cours
 Un Palestinien de Beit Hanoun, dans la bande de Gaza, ramasse des poteries le 26 janvier 2018 dans une tombe qu'il vient de découvrir sous son jardin

Un Palestinien de Beit Hanoun, dans la bande de Gaza, ramasse des poteries le 26 janvier 2018 dans une tombe qu'il vient de découvrir sous son jardin

1/3
© AFP, MOHAMMED ABED
A lire aussi

AFP, publié le samedi 27 janvier 2018 à 11h26

Le Palestinien Abdel Karim al-Kafarnah a eu le choc de sa vie: cette semaine, il a découvert par hasard dans son jardin un cimetière qui pourrait dater de l'époque romaine.

Cet homme de 24 ans vit à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, un secteur ravagé lors de la guerre de l'été 2014 menée par l'Etat hébreu.

La maison familiale a été détruite lors de ce conflit, laissant de larges cratères dans le jardin, et cette semaine, alors que de fortes pluies s'abattaient sur la région, il a remarqué que de l'eau s'écoulait vers un des trous.

Il a alors examiné l'endroit de plus près. En bougeant une large pierre, il a découvert des marches menant quatre mètres plus bas à un cimetière.

"J'ai découvert l'endroit où l'eau s'écoulait", a-t-il dit à l'AFP.

"Lorsque j'ai soulevé la pierre, une (...) forte odeur s'est répandue", a-t-il poursuivi.  

En descendant, il a vu neuf tombes, avec un amas d'os dans certaines d'entre elles. Il a également trouvé des poteries et même une lanterne.

Un archéologue de Gaza, Ayman Hassouna, estime que cette trouvaille pourrait remonter à l'époque romaine, il y a 2.000 ans.

"La méthode utilisée pour la sépulture et pour creuser les tombes dans ce cimetière date de l'époque romaine ou du début de la période byzantine" (du 5e au 7e siècle après JC), estime-t-il.

Jodi Magness, une archéologue de l'université américaine de la Caroline du Nord, affirme que ce genre de tombe était relativement commun dans les environs de Jérusalem entre le premier siècle avant et après notre ère et ensuite entre 300 et 500 après JC.

"Ce type de tombes est typiquement familial, ou parfois de plus vastes tombes pouvaient être divisées entre plusieurs familles", indique l'archéologue.

Selon elle, une excavation du site serait nécessaire pour déterminer son ancienneté exacte et sa vocation.

La bande de Gaza, le reste des territoires palestiniens et Israël regorgent de richesses historiques considérables. Ces territoires sont passés sous le contrôle des Romains, de l'empire byzantin, des Croisés venus d'Europe, des Mamelouk et des Ottomans. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Un Palestinien de Gaza découvre un cimetière antique dans son jardin
  • Une occasion de plus pour Israel de venir occuper ce petit bout de jardin...

  • Et si en plus se sont des tombes juives alors là !....

  • Neuf tombes à Jérusalem, faut voir les mains et les pieds des squelettes si ils ont des trous, voir des clous , çà me rappelle une histoire, je sais plus laquelle !!

  • A souhaité qu'il y ai un génie dans la lanterne ça ne peut pas nuire.

  • Ils vont revendiquer la découverte bien évidemment comme c'est suite à un bombardement israélien que la découverte a été faite!

    Vous anticipez les reactions JT77
    Serait ce parce que c'est ce vous feriez vous JT77 ?
    Entre vous et moi, la difference se situe sur les resultats.....Car il sera interessant de savoir ce qu on y trouvera avant tout
    Pour vous seule la critique des Israeliens vous importe..... C'est certain on ne peut nier que vous oeuvrez pour la Paix entre les peuples

    Mais alors, cette découverte appartient à qui ? A celui qui a fabriqué la bombe ? à celui qui a lancé la bombe ? au propriétaire du terrain ? ?

    Jean777 demande : "Mais alors cette decouverte appartient a qui ?"
    Franchement, Jean777 est ce cela qui importe le plus dans cette decouverte.
    Il semblerait que certaines questions soient bien terre a terre En ce qui m importe avant tout c'est de savoir en quoi consiste cette decouverte Quelle richesse Historique ..... Qu apprenons nous sur le passé
    Voila les questions qui se posent..... Quelle soit au propriétaire du terrain, aux dirigeants de Gaza ou a d autres, ce qui est important c'est qu'il en soit fait bon usage avant tout et qu'on ne la falsifie pas .... surtout

    Cité dans l'article ci dessus, ne cherchez plus.
    Un secteur ravagé lors de la guerre de l'été 2014 menée par l'Etat hébreu.

    JT77 ecrit.... ne chercher plus
    Rappelons JT77 que lorsque Jerusalem etait sous "gerance" Jordanienne (avant 1967) des travaux sur des sites historiques ont ete entrepris a .... coups de pelleteuse detruisant tous les vestiges pouvant etre exploités
    Pourquoi JT77 cette destruction massive et inopportune de sites historiques.... De plus a qui appartenaient ces richesses historiques si l on se souvient comme vous aimez tant a le rappeler que normalement Jerusalem n'appartenait ni aux Juifs ni aux Palestiniens.....(voir les fameuses resolutions)

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]