Un organisme québécois s'en prend à Emmanuel Macron pour ses propos sur la francophonie

Un organisme québécois s'en prend à Emmanuel Macron pour ses propos sur la francophonie©GONZALO FUENTES / AFP

franceinfo, publié le dimanche 25 mars 2018 à 22h59

Un organisme québécois de défense de la langue française a décerné dimanche 25 mars un "prix citron" au président français Emmanuel Macron pour avoir défendu son usage occasionnel de l'anglais sur la scène internationale.

Basé au Québec et créé en 1975, Impératif français se décrit comme un "organisme culturel de recherche et de communication voué à la promotion de la langue française, de la culture d'expression française et de la francophonie."

Cet organisme a choisi Emmanuel Macron pour avoir, "lors de la visite du Premier ministre du Québec Philippe Couillard, déclaré vouloir 'renouveler le logiciel' de la francophonie en s'inspirant de 'l'exemple nord-américain' selon lequel 'parler l'anglais renforce la francophonie'! Ouf!", peut-on lire sur son site.

"…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Un organisme québécois s'en prend à Emmanuel Macron pour ses propos sur la francophonie
  • il est invité chez Trump, ça veut tout dire !

  • Quoi de plus normal, pour un young leader, de parler le sabir coca-cola-ketchup couramment et de l'utiliser en lieu et place de sa langue maternelle un peu dépassée?

  • Une vraie défense du français serait de faire supprimer la langue anglaise du fonctionnement de l'UE à l'occasion du départ du Royaume-Uni, mais ça l'UE n'en sera pas capable.
    Et concernant l'utilisation de l'anglais, monsieur Macron veut faire jeune et dynamique quitte à oublier que le français est la langue officielle du président de la République française.
    Mais il n'y a pas que monsieur Macron qui ne se préoccupe pas de la langue française... Il y a aussi tous les médias qui ont recours à des mots anglais (parfois mal utilisés en bonus) au lieu de recourir à des mots français !!! Les exemples sont légions et les Canadiens francophones n'en utilisent pas comme nous le faisons !!!

  • Comme disait "l'autre" : Vive le Quebec libre". Mais dans le genre soumission à l'anglais, Macron a fait pire : task force, start-up … Alors que, contrairement à ses deux prédécesseurs, il peut parler un français correct. Quand il le veut.