Un cadre du Pentagone veut achever les djihadistes à coups de pelle

Un cadre du Pentagone veut achever les djihadistes à coups de pelle©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 09h00

C'est un message sur Twitter qui a provoqué de vives indignations et aussi quelques adhésions. L'adjudant John Troxell, représentant des sous-officiers au sein de l'état-major américain, commence par expliquer que les combattants de l'EI « doivent comprendre qu'ils ont deux options quand ils se retrouvent face à nous : se rendre ou mourir ! ».





Cette tirade guerrière se poursuit sur les conditions de reddition proposées par le militaire. « S'ils se rendent, nous assurerons leur transfert en toute sécurité vers leur cellule, nous leur fournirons du rata, un lit de camp et respecterons les procédures », détaille-t-il sur le réseau social Facebook où le message a également été publié et partagé plus de 1 500 fois. La suite outrepasse la réserve de celui qui est aussi conseiller du chef d'état-major: « Cependant, s'ils choisissent de ne pas se rendre, nous les tuerons avec une grande violence, que ce soit avec l'assistance des forces de sécurité, en leur lançant des bombes, en leur tirant une balle dans le crâne ou en les frappant à mort avec nos outils de tranchées. » Puisqu'une image vaut mieux qu'un discours, le militaire a jugé opportun de poster une photo d'un soldat américain portant une pelle articulée, outil utilisé pour creuser des tranchées. Largement relayé sur les réseaux, ce message a suscité une vive indignation chez certains internautes, à laquelle Troxell a calmement répondu en publiant un mode d'emploi de la pelle pour des fins létales. Et de conclure : « C'est une arme versatile et formidable. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.