Un Autrichien reconnu victime de discrimination sexiste au travail

Un Autrichien reconnu victime de discrimination sexiste au travail

Un Autrichien va toucher plus de 300.000 euros de dédommagements pour avoir été injustement privé d'une promotion parce qu'il était un homme

AFP, publié le mardi 20 mars 2018 à 13h58

Un Autrichien va toucher plus de 300.000 euros de dédommagements pour avoir été injustement privé d'une promotion parce qu'il était un homme, ont rapporté mardi les médias locaux. 

Peter Franzmayr avait porté plainte pour discrimination après avoir manqué une promotion interne au ministère des Transports en 2011, le poste revenant à Ursula Zechner, alors à la tête du régulateur ferroviaire. Il avait été légèrement mieux classé qu'elle à l'issue du processus de sélection pour ce poste de manager.

Le Tribunal administratif fédéral lui a donné raison dans une décision de février, relevant "une tendance claire à traiter plus favorablement (Mme Zechner) que les autres candidats depuis le début".

La sociale-démocrate Doris Bures, ministre des Transports au moment de la nomination, a défendu son choix, reconnaissant que la décision finale avait été prise en raison de la "sous-représentation massive des femmes" à ce niveau.

Dans un communiqué, elle a également ajouté que les procédures légales avaient été respectées et que les candidats présélectionnés avaient un égal niveau de qualification.

"J'espère que la décision actuelle ne remet pas en cause le principe de promotion des femmes", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

M. Franzmayr recevra 317.368 euros de dédommagements, reflétant le manque à gagner estimé ainsi que les dommages et intérêts, selon le journal Die Presse.  

Ce juriste a continué à travailler comme avocat puis comme cadre dans une mairie du Land de Haute-Autriche. Proche des cercles du parti d'extrême droite FPÖ, il vient d'être nommé par l'actuel ministre des Transports FPÖ, Norbert Hofer, à ​​la tête du conseil de surveillance de l'opérateur d'autoroute Asfinag. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Un Autrichien reconnu victime de discrimination sexiste au travail
  • avatar
    celou83  (privé) -

    Enfin une inégalité reconnue du 50/50

  • peut etre que cette dama avait des atouts qu il n avait pas le povre

    oui le PAUVRE

  • Dans mon entreprise cela fait des années que cette pratique est en vigueur, sauf qu’ils sont assez malins pour ne pas publier de classements selon des critères objectifs ou des résultats de test. Tout se fait à l’oral, par entretiens.

    SI VOUS LE DITES !!!! mais je pense que vous vous cachez derrières de prétexte pour cacher votre incompétences tout simplement

  • Ce cirque surréaliste ne semble pas prêt de s’arreter, bien au contraire....