Ultimatum américain sur le nucléaire iranien : "Les Européens ne vont pas jouer le jeu de Trump"

Ultimatum américain sur le nucléaire iranien : "Les Européens ne vont pas jouer le jeu de Trump"©BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 13 janvier 2018 à 10h10

Il est "peu réaliste" que l'Iran cède à l'ultimatum de trois mois imposé par Donald Trump, a estimé François Nicoullaud, samedi 13 janvier sur franceinfo. L'analyste en politiques internationales et ancien ambassadeur de France en Iran ne voit pas les Européens "jouer le jeu de Trump", alors que ce dernier a annoncé, jeudi soir, lever "pour la dernière fois", dans le cadre de l'accord sur le nucléaire signé en 2015, les sanctions économiques qui visent l'Iran.

franceinfo : Qu'est-ce que ce nouvel épisode a de différent par rapport aux autres ?

François Nicoullaud : La date finale de l'ultimatum se rapproche puisque, techniquement, Trump, dans trois mois, aura de nouveau à prendre la décision de maintenir, ou non, les sanctions qui s'appliquent à l'Iran. Il faut donc…

Lire la suite sur Franceinfo

 
2 commentaires - Ultimatum américain sur le nucléaire iranien : "Les Européens ne vont pas jouer le jeu de Trump"
  • les Européens vont laisser l'opportunité à l'Iran, de développer son programme nucléaire, comme pour la Corée du Nord, et ensuite ils inviteront l'Iran à participer aux J.O. !!!

  • L'obsession de Trump sur l'Iran, prend du sens si cela se place dans la perspective des préparatifs, d'une guerre contre l'Iran aux côtés de l'Arabie Saoudite, dans ce cas ses amis et magnas du pétrole aux Etats unis feront de l'or, et les recherches en énergie fossile deviendront rentables...

    « Analyse «  complètement à côté de la plaque : les USA ne sont pas interrassés du tout par le pétrole iranien : ils ont du gaz de schiste en quantité qui leur assure leur indépendance énergétique .

    A Todlav
    C'est bien la valorisation des énergies fossiles américaines que j'évoque dans la perspective d'une guerre.voulue par Trump
    Couper ainsi les approvisionnements en provenance du moyen orient.
    L'Arabie saoudite peut le supporter sur une durée relativement courte pour rebondir ensuite.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]