Turquie: début du procès pour "terrorisme" du leader prokurde Demirtas

Turquie: début du procès pour "terrorisme" du leader prokurde Demirtas

Des manifestants brandissent le livre de Selahattin Demirtas, chef de file du principal parti prokurde turc, le 4 novembre 2017 à Istanbul

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 10h08

Le principal procès du chef de l'opposition prokurde de Turquie Selahattin Demirtas, accusé d'activités "terroristes", s'est ouvert près d'Ankara jeudi, plus d'un an après son arrestation, a indiqué à l'AFP un responsable de son parti.

L'audience "a débuté" au complexe pénitentiaire de Sincan, dans la province d'Ankara, a indiqué ce responsable du Parti démocratique des peuples (HDP). 

M. Demirtas, qui co-dirige cette formation, est accusé notamment d'être à la tête d'une "organisation terroriste", de "propagande terroriste" et d'"incitation à commettre des crimes". Il risque jusqu'à 142 ans de prison.

Le gouvernement turc l'accuse de liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux.

Cependant, le HDP rejette ces accusations et affirme que ce procès qu'il qualifie de "politique" vise à évincer l'un des plus farouches opposants du président Recep Tayyip Erdogan.

Plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées jeudi matin devant le tribunal où se déroule le procès pour manifester leur soutien à M. Demirtas, selon une journaliste de l'AFP.

"Le seul crime de Demirtas, c'est d'avoir été l'opposant d'Erdogan", a déclaré une manifestante à l'AFP, tandis que d'autres personnes brandissaient des pancartes adressant des messages de défi: "Les pressions ne nous intimideront pas", "Le HDP, c'est l'espoir, et l'espoir est toujours debout".

M. Demirtas, qui est incarcéré dans une prison à Edirne (nord-ouest) depuis son arrestation en novembre 2016, n'était pas présent à l'audience, a précisé le responsable du HDP à l'AFP.

Le HDP est la deuxième formation d'opposition au Parlement, mais outre M. Demirtas, une dizaine de ses députés ont été arrêtés et d'autres déchus de leur mandat dans la foulée des purges lancées après la tentative de coup d'Etat du 15 juillet 2016.

 
9 commentaires - Turquie: début du procès pour "terrorisme" du leader prokurde Demirtas
  • Et toujours pas de réactions devant ce véritable coup d'Etat islamiste en Turquie, sous couvert d'un soi-disant putch. Cela ressemble hélas à ce qui s'est passé en Ukraine. Mais il faut appeler les choses par leur nom, derrière le président US c'est bien une forme d'extrême droite qui dirige les USA. Ils ont soutenu à fond la Turquie et l'ont intégré dans l'OTAN, donc dans leur projet de domination de l'Europe. Je le sentais très mal depuis le début, notamment la dérive agressive de l'OTAN dont nous devons impérativement sortir !
    La Turquie n'a pas arrêté de faire passer, de financer et d'armer les terroristes de Daesh et d'autres milices, lesquels terroristes ont mis la France en première ligne ! Erdogan veut recréer son califat et il est protégé par l'OTAN. Tout cela va se retourner contre nous ! Il devient urgent de créer une armée Franco-Allemande, sans les pays de l'est comme la Pologne (qui sont les toutous des USA), renforcer l'armée française, rétablir le service militaire pour garçons et filles. Je suis pour une stratégie d'indépendance militaire, industrielle, énergétique. Il n'y aura pas de libertés à l'avenir sans cela. Les atlantistes forcenés que sont les énarques ont fichu notre pays dans la mouise !

  • ERDOGAN va en visite d'état en Grèce ! et mettre le bordel en allant voir une petite communauté islamiste !

  • Ben oui, c'est comme ça que ça se passe dans une dictature bien organisée. Ça vous étonne?

    Dans une dictature mal organisée, les opposants sont éliminés plus discrètement, sans procès, mais c'est alors plus difficile de se prétendre démocrate. Au bout du compte, le résultat est le même, mais c'est plus pratique pour les relations internationales.

  • Le, terroriste n'est pas toujours celui qu'on croit

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]