Turquie-Afrique : Ankara veut s'affirmer en puissance montante sur le marché africain

Turquie-Afrique : Ankara veut s'affirmer en puissance montante sur le marché africain

La Tribune, publié le mardi 13 février 2018 à 17h31

Sans « mégaphone », la Turquie s'implante sur le Continent. Discrète mais efficace, l'offensive d'Ankara s'appuie sur un plan de bataille bien préparée par le patronat soutenu par la diplomatie. Mais le déploiement de la Turquie en Afrique, c'est d'abord une lutte pour accroître ses parts sur le marché africain. A l'horizon 2022, la Turquie veut porter ses échanges commerciaux à 100 milliards de dollars. Et les rencontres et sommets s'enchaînent pour atteindre cet objectif.

En 2016, le consortium turc Summa et Limmak Holding a raflé la fin des travaux au groupe saoudien Binladin Group(SBG), aux prises avec l'Etat sénégalais sur un avenant pour la construction du nouvel aéroport. La colère dans les sphères économiques à Riyad n'y change rien. La holding turque est…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Turquie-Afrique : Ankara veut s'affirmer en puissance montante sur le marché africain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]