Trois heures d'horreur pour les passagers d'un vol Antalya-Moscou

Trois heures d'horreur pour les passagers d'un vol Antalya-Moscou©Panoramic

, publié le mercredi 12 octobre 2016 à 20h09

Le vol a tourné au cauchemar pour les passagers d'un vol de la compagnie Azur Air, reliant Antalya (Turquie) à Moscou (Russie).

Le voyage avait pourtant bien débuté, mais après seulement 45 minutes de vol, une passagère du Boeing 757, atteinte de diabète, a fait un malaise.

D'après le site russe mos.news, cette Russe, âgée de 50 ans, avait décidé de laisser ses doses d'insuline en soute, pensant ne pas en avoir besoin. Malheureusement, sa crise lui a été fatale. Le personnel de l'avion n'a malheureusement pas eu le temps de lui venir en aide. Plutôt que d'atterrir en urgence, le pilote du Boeing 757 a choisi de poursuivre sa route.

L'appareil ne comprenant pas de "pièce fermée", le corps sans vie de la passagère est resté étendu sur le sol de la cabine pendant près de 2h45, tout juste dissimulé sous un drap, comme le témoignent des photos publiées dans le tabloïd britannique The Sun. Habituellement, seuls les appareils effectuant des vols long-courriers sont équipés d'une pièce fermée, en cas de décès. Ce jour-là, le vol affichait complet. Le personnel navigant n'a donc pas pu isoler le cadavre dans une rangée vide, comme le prévoit le règlement des compagnies aériennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.