Toto Riina : "Cette mort est symbolique, mais elle n'indique pas du tout la fin de la mafia"

Toto Riina : "Cette mort est symbolique, mais elle n'indique pas du tout la fin de la mafia"©ALESSANDRO FUCARINI / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 18 novembre 2017 à 00h04

Toto Riina, parrain des parrains de la mafia sicilienne, est mort emprisonné vendredi 17 novembre. Salvatore "Toto" Riina, qui avait eu 87 ans la veille, est décédé dans un hôpital de Parme, dans le nord de l'Italie. Surnommé la "Belva" (le fauve) et mesurant seulment 1,57m, il a fait régner la terreur pendant près de 20 ans en Sicile et au sein de Cosa Nostra, dont il avait pris le contrôle dans les années 70.

Toto Riina purgeait 26 peines de détention à vie. Il a été arrêté en 1993 et aurait commandité plus de 150 meurtres, dont ceux des juges Falcone et Borsellino, figures de la lutte anti-mafia en Italie en 1992. Il est mort sans avoir jamais exprimé le moindre regret. Clotilde Champeyrache, maître de conférences en économie à l'université Paris VIII,…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Toto Riina : "Cette mort est symbolique, mais elle n'indique pas du tout la fin de la mafia"
  • En 1944, il y a eu un accord entre le gouvernement US, le Vatican et Cosa Nostra, pour empêcher la prise du pouvoir par les communistes et leurs alliés. Cela tient toujours.., même si les communistes, ont été anéantis, tant en Italie que partout ailleurs...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]