Thaïlande: la tradition des courses de buffles se maintient malgré les restrictions anti-coronavirus

Chargement en cours
Les paysans de la région de Bangkok ont maintenu la tradition des courses de buffles pour marquer le début des plantations de riz, le 1er octobre 2020
Les paysans de la région de Bangkok ont maintenu la tradition des courses de buffles pour marquer le début des plantations de riz, le 1er octobre 2020
1/2
© AFP, Mladen ANTONOV
A lire aussi

, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 13h15

Les traditionnelles courses de buffles qui se déroulent chaque année en Thaïlande se poursuivaient jeudi malgré les restrictions anti-corobavirus qui ont privé cet évènement des nombreux touristes qui y assistaient d'habitude.

Le buffle était utilisée comme animal de trait dans toutes les fermes du pays jusqu'à ce qu'il soit remplacé par des tracteurs et des machines agricoles il y a quelques décennies seulement.

Mais les paysans de la province de Chonburi près de Bangkok ont conservé la tradition des courses de buffles pour marquer le début de la saison des plantations de riz.

Les buffles dévalent les 100 mètres de  piste, leurs jockeys perchés sur leur dos mettant pied à terre dès que la ligne d'arrivée est franchie.

Les concurrents pateaugent d'ordinaire dans la boue mais cette année la piste était sèche après une période de canicule et des pompiers se tenaient prêts à asperger les bêtes pour les rafraichir.

Le clou des festivités cette année était un "concours de beauté" pour désigner le buflle le plus magnifique.

"Ils étaient si bien décorés et fleuris qu'on avait du mal à deviner que c'était des buffles", a déclaré à l'AFP un Britannique expatrié, Robert Owen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.