Terrorisme : les djihadistes américains passent moins à l'acte que les Européens au retour

Terrorisme  : les djihadistes américains passent moins à l'acte que les Européens au retour

leparisien.fr, publié le mardi 06 février 2018 à 09h00

Un seul a tenté, sans succès, de commettre une attaque aux Etats-Unis, explique une étude de l'Université George Washington.

Ce sont des conclusions qui peuvent surprendre de ce côté-ci de l'Atlantique : moins nombreux que les djihadistes européens, les djihadistes américains seraient moins susceptibles de commettre une attaque terroriste à leur retour aux Etats-Unis, affirme l'université George Washington qui a publié lundi une étude sur le sujet.Ce document de 116 pages, multiplie les comparaisons avec l'Europe, et notamment la France, pour mieux cerner le phénomène aux Etats-Unis, où il est limité à quelques centaines de cas (300 ont tenté ou ont rejoint l'Irak ou la Syrie selon le FBI). Pour l'Europe, les estimations varient entre 5000 et 6000. Plus de 900 auraient…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Terrorisme : les djihadistes américains passent moins à l'acte que les Européens au retour
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]