Syrie : un an après la défaite de l'Etat islamique à Raqqa, la menace jihadiste plane toujours sur la ville

Syrie : un an après la défaite de l'Etat islamique à Raqqa, la menace jihadiste plane toujours sur la ville©DELIL SOULEIMAN / AFP

franceinfo, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 11h54

La place du Paradis à Raqqa porte bien mal son nom : c'est encore un champ de ruine. Les jihadistes de l'Etat islamique y ont perdu la guerre en octobre 2017, mais depuis rien n'a été reconstruit. Les passants se photographient désormais au "rond-point de l'enfer", symbole absolu de la violence de l'organisation terroriste. "Les jihadistes faisaient venir les condamnés ici, se souvient un habitant. Ils les décapitaient et ils accrochaient les têtes sur des poteaux. Ils laissaient les corps par terre. C'était pour nous faire peur."

Les jihadistes ne sont en fait pas tous partis. Depuis leur défaite, 130 000 civils sont revenus dans la ville, mais tous vivent dans la peur parce qu'il y existe encore des dizaines de cellules terroristes.

C'est une réalité, il y a encore beaucoup

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.