Syrie : les experts chargés d'enquêter sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques n'ont pas eu accès au site de Douma

Syrie : les experts chargés d'enquêter sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques n'ont pas eu accès au site de Douma©LOUAI BESHARA / AFP

franceinfo, publié le lundi 16 avril 2018 à 18h58

Il faudra encore attendre pour avoir des preuves formelles. La mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), dépêchée en Syrie pour enquêter sur l'attaque chimique présumée perpétrée à Douma début avril, n'a pas encore eu accès au site, affirme l'ambassadrice britannique à l'OIAC. 

>> Armes chimiques, rôle de Damas : les "preuves" détenues par l'Occident étaient-elles suffisantes pour frapper la Syrie ?

"L'OIAC est arrivée samedi à Damas. La Russie et la Syrie [présentes au sol] n'ont pas encore autorisé l'accès à Douma", a-t-elle déclaré lundi 16 avril dans un tweet, lors d'une réunion d'urgence du conseil exécutif de l'OIAC à La Haye, aux Pays-Bas. Elle a auparavant exhorté l'OIAC à "demander des comptes aux auteurs de l'attaque…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.