Syrie: l'EI chassé de la stratégique rive occidentale de l'Euphrate

Syrie: l'EI chassé de la stratégique rive occidentale de l'Euphrate

Photo d'un membre des forces du régime syrien, le 5 novembre 2017 dans un secteur du nord-est de la ville de Deir Ezzor, reprise deux jours plus tôt aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI)

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 11h35

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été chassés en Syrie de la stratégique rive occidentale de l'Euphrate par les troupes progouvernementales, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les forces soutenues par la Russie, alliée du régime de Damas, combattaient les jihadistes sur la rive occidentale du fleuve qui coupe en diagonal la province de Deir Ezzor, tandis que les forces soutenues par les Etats-Unis luttaient contre l'EI sur la rive orientale. 

Après plusieurs mois de combats contre les jihadistes, les forces progouvernementales contrôlent désormais la moitié de la province pétrolière, a souligné l'Observatoire jeudi.

"Les forces prorégime tiennent la moitié ouest de la province, allant de Maadane (nord-ouest) jusqu'à la frontière irakienne", précise l'ONG, assurant que "Daech (acronyme arabe de l'EI) n'avait plus de présence sur la rive occidentale du fleuve". 

Citant une source militaire, l'agence de presse officielle Sana a de son côté indiqué mercredi soir que les troupes gouvernementales et les forces qui leur sont alliées avaient capturé une vingtaine de localités et villages dans la zone.

"Les troupes de l'armée syrienne, en coordination avec des forces alliées, ont pris le contrôlé du bassin de l'Euphrate à Deir Ezzor, après avoir éliminé les derniers terroristes de Daech dans le secteur", a rapporté Sana.

L'annonce est survenue quelques jours après qu'une puissante milice kurde de Syrie a dit avoir enregistré des avancées importantes face à l'EI sur la rive orientale du fleuve. 

Allié du gouvernement syrien, la Russie a néanmoins soutenu les deux offensives de Deir Ezzor, à l'est et à l'ouest du fleuve, par des frappes aériennes.

Trois ans après avoir conquis de vastes territoires en Syrie et en Irak, l'EI a vu son "califat" s'effondrer à la suite de multiples offensives le visant dans les deux pays voisins. En Syrie,le groupe jihadiste a notamment perdu sa "capitale" Raqa en octobre.

Mais l'OSDH souligne que l'EI tient encore quelques poches sur le territoire syrien.

"Sa présence la plus importante est sur la rive orientale de l'Euphrate, où le groupe détient encore 8% de la province de Deir Ezzor", a dit à l'AFP son directeur, Rami Abdel Rahmane.

L'EI maintient également une présence dans le nord-est de la province de Hama et de Homs ainsi que dans le quartier palestinien de Yarmouk à Damas, tandis qu'un groupe allié tient des positions dans le sud de la Syrie.

 
4 commentaires - Syrie: l'EI chassé de la stratégique rive occidentale de l'Euphrate
  • "chassés de Syrie", ça veut dire quoi? que les assassins, les criminels vont s'installer ailleurs? quelle sera leur prochaine terre d'acceuil?............la France peut-être.....ho pardon ils y sont déjà!

  • La syrie va pouvour recuperer son territoire et nos donneurs de lecons vont a nouveau taper sur assad

  • Oui , l'EI n'a plus de bastion ni en Syrie, ni en Irak, quelques groupuscules errent ici ou là. Cependant comme dit le titre ils ont étés chassés et non exterminés ou faits prisonniers. Il y a de fortes chances qu'ils réapparaissent ailleurs.

    avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    l'Afghanistan et la Libye sont des terreaux très favorables à daesch. d'autant plus favorables qu'il n'y a pas les russes pour les combattre mais que les occidentaux. vous avez ceux qui soit disant bombardaient daesch depuis un an en syrie mais n'avaient pas aperçu les convois de camions de pétrole qui allaient en turquie et il a fallu que les russes les bombardent pour que les occidentaux les voient ! ho ! comme c'est ballot ! n'est ce pas ?

  • c'est donc le moment de se réunir pour donner l'assaut final et exterminer ceux qui restent de l'EI

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]