Syrie: débat urgent sur la Ghouta au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Chargement en cours
 Un vieil homme syrien montre le 1er mars 2018 une photo de famille qu'il a trouvée dans les décombres de sa maison à Kafr Batna, dans l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale, près de Damas, bombardée par les forces du régime

Un vieil homme syrien montre le 1er mars 2018 une photo de famille qu'il a trouvée dans les décombres de sa maison à Kafr Batna, dans l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale, près de Damas, bombardée par les forces du ...

1/3
© AFP, AMER ALMOHIBANY

AFP, publié le vendredi 02 mars 2018 à 13h33

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU va organiser vendredi à Genève un "débat urgent" sur la situation humanitaire dans la Ghouta Orientale en Syrie, à la demande de la Grande-Bretagne, a annoncé un porte-parole. 

Le débat débutera à 15h00 (14h00 GMT) au Palais des Nations, siège des Nations unies à Genève, a précisé Rolando Gomez. 

Un projet de résolution, déposé par la délégation britannique, sera discuté  et soumis au vote des 47 pays actuellement représentés au Conseil pour un mandat de trois ans. La Russie, alliée de la Syrie, n'y figure pas. 

Ce document réclame l'application de la résolution votée samedi par le Conseil de sécurité de l'ONU qui prévoit un cessez-le-feu de 30 jours autour de l'enclave rebelle de la Ghouta Orientale, proche de Damas.

Cette trêve n'a toujours pas été suivie d'effet, mais la Russie a décrété unilatéralement une "pause" quotidienne des combats de 5 heures qui n'a pour l'instant pas permis la livraison d'aide, ni l'évacuation de malades et de civils. 

Les forces loyales au régime de Damas et les rebelles qui contrôlent l'enclave s'accusent mutuellement de violer la trêve. 

Le projet de résolution britannique demande au Conseil des droits de l'Homme que la Commission d'enquête internationale indépendante sur la Syrie "ouvre urgemment une enquête complète et indépendante sur les événements récents dans la Ghouta Orientale". 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - Syrie: débat urgent sur la Ghouta au Conseil des droits de l'homme de l'ONU
  • L' " Urgence " ? c'est l'attaque honteuse d'erdogan sur son petit voisin la Syrie .

  • c'est la ghouta qui fait déborder le vase... décidément...

  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Les pays présents militairement en Syrie pour lutter exclusivement contre le terrorisme de l’EI et d’al Qaida suivant les résolutions de l’ONU, choisissent la défense des rebelles Syriens à la Ghouta en votant d’autres résolutions. Les rebelles de la Ghouta ont des origines douteuses et leurs groupes sont proches du terrorisme international .Dans les factions rebelles à la Ghouta il y a al Nosra, maintenant le groupe le plus important de rebelles serait, Jaïch al Islam. Il est facile de s’informer sur ce groupe rebelle, ce n‘est pas avec eux que les droits de l'homme et la démocratie vont voir le jour en Syrie.

  • ONU est tellement rapide que quand ils auront pris une décision énergique les habitants seront tous morts

  • Depuis 8 années rien n'a été fait et ca ne changera pas aujourd'hui, la coalition et l'ONU ont beau taper des pieds comme des gamins, venir en aide aux civils, et armer les rebelles, c'est déjà un scénario connu depuis 2011....avec toutes ses victimes....