Syrie: combats dans la Ghouta pour briser le siège d'une base du régime (OSDH)

Chargement en cours
 Un vieil homme et un enfant blessés dans un bombardement sur la ville de Misraba attendent d'être soignés dans un hôpital de la ville de Douma dans la Ghouta orientale, le 3 janvier 2018

Un vieil homme et un enfant blessés dans un bombardement sur la ville de Misraba attendent d'être soignés dans un hôpital de la ville de Douma dans la Ghouta orientale, le 3 janvier 2018

1/4
© AFP, HASAN MOHAMED
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 16h00

Le régime syrien menait jeudi des combats dans la Ghouta orientale pour briser le siège d'une de ses bases militaires, encerclée par des groupes rebelles et jihadistes, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des unités de l'armée ont lancé un assaut pour briser le siège de la Direction des blindés", a rapporté de son côté la télévision étatique syrienne, faisant référence à la base militaire, où seraient pris au piège plus de 250 militaires.

Dernier fief de la rébellion près de Damas, la Ghouta orientale est elle-même assiégée par les troupes du régime depuis 2013.

"De violents combats se déroulent près de la Direction des Blindés, la seule base militaire du régime dans la Ghouta orientale", au sud de la ville de Harasta, a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

La base, située à la périphérie de la Ghouta orientale, avait été encerclée en début de semaine après une offensive menée notamment par Tahrir al-Cham, coalition jihadiste dominée par l'ex-branche d'al-Qaïda en Syrie, selon l'OSDH.

-Frappes aériennes russes-

Touchés au quotidien par de graves pénuries alimentaires et médicales, les quelque 400.000 habitants de la Ghouta orientale ont aussi appris à vivre sous les bombardements.

Mercredi encore, 29 civils ont été tués dans des bombardements sur la Ghouta, 20 d'entre eux dans la ville de Misraba visée par des frappes aériennes menée par la Russie, qui soutient le régime de Bachar al-Assad, selon un nouveau bilan fourni par l'OSDH.

Sept enfants, onze femmes et un secouriste figurent parmi les victimes, selon l'Observatoire qui rapporte également des dizaines de blessés.

Dans un hôpital de Douma, grande ville de la Ghouta orientale, un correspondant de l'AFP a vu des secouristes acheminer des blessés de Misraba, pour la plupart des femmes et des enfants.

L'hôpital a dû rappeler des médecins qui étaient en congé "en raison du grand nombre de victimes", selon une source médicale.

Le soutien russe à Damas a permis au régime de multiplier les victoires militaires face aux rebelles et aux jihadistes.

Selon M. Abdel Rahmane, les "frappes aériennes russes ont visé des immeubles d'habitation à Misraba", une ville contrôlée par le puissant groupe rebelle Jaich al-Islam.

- 'Il faut faire plus' -

"Depuis plus d'un mois, le régime concentre ses troupes, en particulier sur nos fronts, pour attaquer la Ghouta", a assuré à l'AFP Mohamed Allouche, haut responsable de Jaich al-Islam.

La semaine dernière, 29 civils gravement malades ont été évacués de la Ghouta orientale en échange de la libération par les rebelles de 29 détenus, conformément à un accord conclu entre régime et insurgés.

Ce chiffre reste encore très éloigné des 500 personnes que l'ONU appelle à évacuer.

"Il faut faire plus: les besoins des civils doivent être prioritaires et l'accès à l'aide doit être autorisé plus régulièrement et sans conditions", avait plaidé la représentante du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Syrie, Marianne Gasser.

Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 
21 commentaires - Syrie: combats dans la Ghouta pour briser le siège d'une base du régime (OSDH)
  • a indiqué "l'Observatoire syrien des droits de l'Homme" (OSDH) les revoilà encore une fois cet observatoire organe de propagande des djihadistes basé tranquillement a Londres ... avec une personne
    et bizarrement aucune déclaration pour les centaines de morts a Raqqa ....

  • poutine est furax........ sa pseudo-victoire lui saute a la figure.......le tiers de ses avions en syrie détruits au mortier à hmeimim et une base militaire de bachar encerclée , en quelques jours , ça commence à faire désordre pour sa "glorieuse" armée de bras cassés

    comme d'habitude vous êtes dans l'art de la désinformation. le tiers des avions détruits? pourquoi pas toute la base la base ?

    c'est prendre ses désir pour la réalité !!!!!

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher LIBRO, encore une réaction exprimant plus un souhait que la réalité des faits, il serait curieux de connaître le support de médias ou d'information s confortant les termes de votre réaction, après des recherches sur plusieurs médias et sources d'informations aucunes confirmations même partielles des termes de votre réaction, pourriez-vous donner les références de vos sources confirmant votre réaction en totalité ?
    nes confirmation même en partie

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    mon cher LIBRO, cet article de presse démontre surtout le manque de considération des dits rebelles et djihadistes pour les populations qu'ils contrôlent !

    cet article de presse montre surtout que poutine se venge en massacrant des femmes et des enfants qui sont bien incapables de riposter a ce qui lui reste d' avions en syrie

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher LIBRO, cet article de presse montre plutôt que ces dits rebelles se servent de ces populations sous leurs contrôles comme boucliers humains, cela est guère chevaleresque de la part de rebelles et djihadistes ( fait prouvé ) que vous portez aux nues !

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Malgré tout, mon cher LIBRO, il est curieux que de votre part , on n'a aucun argumentaire sur les termes de votre réaction pour répondre aux abonnés qui ont déposé un commentaire !

  • Le "traitement" russe est parfait

    il y en a qui mériteraient un "traitement" identique, rien que pour cesser de débiter leur haine

    à libro : libro?..., par exemple !

  • les civils sont mélangés aux rebelles et les soutiennent alors qu'ils savent que la reconquête du territoire est inéluctable

    dans cette affaire, c'est les mercenaires a la solde de bachar qui sont encerclés

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher LIBRO, encore faux, sion s'en tient aux informations du service de presse de l' OTAN , d'intradef, ceux des membres de l'armée légaliste Syrienne reconnue par l' ONU !

  • OSDH, Directeur Rami Abdel Rahmane et porte parole officiel de Mickey Trump....
    Ce mec est juste en dessous des bombardements russes depuis des années et des années , entouré de cadavres sanglants encore chauds, et jamais une seule blessure, remarquable !!!!
    Commentant cela de Washington, peut-être conviendrait'il qu'il se blesse au moins une fois en ouvrant des huîtres par exemple, pour la photo officielle ???

    tiens?......je croyais que trump était le copain de poutine?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]