Syrie : bombardement meurtrier et non revendiqué d'une base militaire

Syrie : bombardement meurtrier et non revendiqué d'une base militaire©REUTERS

franceinfo, publié le lundi 09 avril 2018 à 16h20

Le plus grand mystère entoure ce lundi matin les frappes aériennes qui ont touché dans la nuit un aéroport militaire situé au centre de la Syrie et qui, selon les médias syriens, ont fait plusieurs morts. Il est ce matin bien difficile de savoir à qui imputer ces raids aériens. Dans la nuit, Emmanuel Macron et Donald Trump se sont téléphoné et se sont mis d'accord pour une réponse très ferme après les attaques chimiques imputées au régime de Bachar al-Assad depuis 48 heures.

Israël soupçonné

Quelques heures plus tard, le Pentagone a démenti être à l'origine de ces raids sur le territoire syrien. Tous les regards se tournent vers Israël, qui bombarde régulièrement en Syrie, notamment les positions du Hezbollah et de l'armée iranienne. Mais l'armée israélienne ne…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.