Syrie: au moins 17 civils tués dans des raids sur la Ghouta orientale (ONG)

Chargement en cours
 Destructions à Hamouria, en Ghouta orientale en Syrie, après des bombardements du régime syrien et des forces russes, le 6 janvier 2018

Destructions à Hamouria, en Ghouta orientale en Syrie, après des bombardements du régime syrien et des forces russes, le 6 janvier 2018

1/4
© AFP, ABDULMONAM EASSA
A lire aussi

AFP, publié le samedi 06 janvier 2018 à 19h29

Au moins 17 civils ont été tués samedi en Syrie dans de nouveaux raids aériens du régime et de son allié russe sur la Ghouta orientale, enclave rebelle assiégée près de Damas et bombardée quasi-quotidiennement, a rapporté une ONG.

Les frappes les plus meurtrières ont eu lieu à Hamouria, où 12 civils --dont quatre enfants-- ont péri, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Un correspondant de l'AFP dans cette ville a pu voir des immeubles résidentiels détruits par les raids du jour, les façades béantes, écroulées dans des rues couvertes de décombres.

Habitants et Casques blancs (secouristes travaillant en zone rebelle) participaient aux opérations de secours.

Courant devant une voiture en flammes, un homme portait dans ses bras un garçon en pleurs, un autre le corps apparemment sans vie d'un enfant, au milieu de rues jonchées de gravats, selon le correspondant de l'AFP.

"Un projectile est tombé tout près. Le souffle de l'explosion m'a projeté sur cinq mètres. Il y a eu sept blessés et un mort", a confié de son côté Moustafa Abou Badr, 33 ans, légèrement blessé au front.

Dans un service des urgences à Hamouria, un homme enroulait une victime dans un linceul, tandis qu'un membre du personnel médical, épuisé, enfouissait son visage dans ses paumes.

- 'Frappes intenses' -

Deux civils ont été tués dans la ville de Madira et trois autres à Erbine, selon l'OSDH. Les raids ont aussi fait 35 blessés.

"Les avions syriens et russes ont poursuivi samedi leurs frappes intenses contre la Ghouta orientale, prenant pour cible un plus grand nombre de zones résidentielles", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Depuis plusieurs jours, le régime tente de briser le siège de sa seule base militaire dans la Ghouta orientale, située à l'est de Damas et assiégée depuis 2013 par les forces du président Bachar al-Assad.

Les 400.000 habitants de la Ghouta orientale, touchés par des pénuries de nourriture et de médicaments, vivent une grave crise humanitaire.

Les rebelles répliquent aux frappes aériennes en tirant obus et roquettes sur Damas. Samedi, un civil est mort dans la chute d'un obus, selon la télévision d'Etat syrienne.

Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 
35 commentaires - Syrie: au moins 17 civils tués dans des raids sur la Ghouta orientale (ONG)
  • Toujours la même propagande anti-Assad !! marre de ces médias orientés...
    les rebelles, doux nom donné à des intégristes islamistes, doivent prendre conscience que le jeu est terminé et se rendre, et ainsi il n'y aura plus de victimes "dites" civiles...

  • Vous n'avez toujours pas compris une guerre entre des états ou une guerre civil fera encore et encore des victimes non combattantes . La racine du problème est les marchands d'armes d'état comme la France , USA , Angleterre , Russie, et d'autre pays dites civilisés, quelques hommes deviennent plus en plus riche sur le sang d'innocent civils, voyer l'histoire du passé, les faiseurs de bonne parole.
    Liberté , démocratie, sont dans leur bouche que pognon pognon .
    Vive Canarchie

    lorsque l'on veut s'entretuer on le fait même avec les moyens du bord
    inutile de chercher des boucs émissaires
    ceux qui prennent l'épée finissent par périr par l'épée

  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    Donc si je comprend le sens de "l'article" (on ne rit pas ! svp). la base militaire de l'armée serait encerclée par des civils désarmés dont des enfants. ou bien les militaires russes et syriens serait ils aussi incompétent (c'est bizarre pour des mecs qui sont en train de gagner la guerre) pour dépenser leur argent et de précieuses et onéreuses ressources militaires que pour tuer des non combattants. ou bien encore est ce que les terroristes ne se cacheraient pas au milieu des civils ou bien que l'osdh ne nous prenne que pour des truffes ? devinez pour laquelle des hypothèses je penche.
    ps : les casques....... "bleus" ????? bleus !!!!! vous êtes sûr AFP. se serait pas "blancs" plutôt !? (les casques blancs ! vous savez l'organisation créée comme l'osdh pour produire de la propagande anti syrienne !) le stagiaire de service aurait un problème avec les couleurs ?

  • Devoir de lecture et de .... contrition (?) :
    "Les avions syriens et russes ont poursuivi samedi leurs frappes intenses contre la Ghouta orientale, prenant pour cible un plus grand nombre de zones résidentielles" !
    En traduction poutinienne réaliste, cela veut dire que le combat , l'élimination, contre DAESH ou EI est subalterne; le principal pour le grand démocrate Assad étant de réduire à néant la moindre poche de résistant à son régime grâce à l'aide de ce brave Vladimir voulant conserver à tout prix son assise dans ce pays et notamment sa "fenêtre" méditerranéenne avec les ports de Tartous et Lataqié ....
    A noter qu'il existe également une base russe non négligeable de prééminence - donc de coercition - à Deir El Zor où est établie une véritable ville russe près du barrage sur l'Euphrate; mais ça, l'ami Mig21 n'en tient aucun compte !
    - - choses vues - -

    C 'est peu, pour libérer 400 000 Syriens infiltrés et pris en otage par des terroristes !
    Surtout Comparé aux milliers de civils tués par la coalition pour libérer Raqqa en rasant la ville.
    Sans compter un peu plus d ' un millions d ' Irakien tuées par les USA , pour les libérer de Saddam Hussein qui "faisait du mal
    a son peuple."
    Mais " l ' OSDH " organisation constitué d ' un seul homme, avec un téléphone dans un Bureau en Angleterre, et des correspondants qui lui communiquent le nombre de Morts en Temps réel (!!!!), semble avoir du Crédit auprés de l ' AFP.....
    Qui ne cesse de propager ses communiqués.

    avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    ça y est Daesch c'est réglé par les russes et les syriens. maintenant ils passent aux copains des occidentaux ........ vous savez les "gentils rebelles démocratiques" alliés avec al nosra (al qaïda en syrie). ceux qui font du "bon boulot en syrie" selon notre ancien ministre des affaires étrangères (ou des affaires étranges ?)......... c'est selon !

    Et dire que le 17 septembre 2012, il y a 1938 jours, soit 5 ans, 3 mois et 20 jours, sans doute informé par ses amis rebelles et assimilés, le visionnaire ministre français socialiste des Affaires étrangères ex premier ministre de la France déclarait pour la seconde fois et sans sourciller : « que les jours au pouvoir du leader syrien étaient comptés ». Jugeant que "la fin se rapprochait" pour le régime du président syrien Bachar el-Assad » en rajoutant comble d’ironie, que « même les Russes l'envisageaient ».
    Mais mieux encore après la décision de nos zamis zaméricains d'inscrire les djihadistes du Front Al-Nosra sur la liste antiterroriste, l’hébergé provisoire du moment du quai d'Orsay déclarait avec un aplomb digne des « yeux dans les yeux » d’un autre talent socialo, Cahuzac, que « les djihadistes d'Al-Nosra sont des gens qui se battent contre Assad, donc qu’il était très difficile de les désavouer ».

    Assurément, de la grande diplomatie prospective….

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher, il est surprenant que cet ONG ait une comptabilité morbide aussi précise et dont sur ce forum on reçoit régulièrement une mise à jour , alors que pour Raqqa et Mossoul cette comptabilité n'avait pas la même rigueur, vous expliquez cela comment ?
    Pour information, des djihadistes sont aussi présents sur cette province !

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher, et pour finir cette analyse, le fait que des anciens d'Al quaïda sous un autre nom responsables de plus de 2000 morts à NY, semble aussi un détail à oublier pour vous !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]