Suisse : à Genève, bientôt un Smic à... 4.000 euros

Suisse : à Genève, bientôt un Smic à... 4.000 euros
Une distribution alimentaire, à Genève le 6 juin.

, publié le dimanche 27 septembre 2020 à 20h00

Le parlement s'était prononcé contre ce "salaire minimum le plus élevé du monde".

Ils ont fini par dire oui ! Ce dimanche, les 500.000 électeurs du canton de Genève, en Suisse, se sont prononcés en faveur de l'instauration d'un salaire minimum de près de 4.000 euros mensuels. Cette proposition, formulée par des syndicats, avait été rejetée à deux reprises par le passé, en 2011 et 2014, indique Le Dauphiné Libéré.



Avant le vote, le parlement genevois avait indiqué qu'il ne voulait pas de ce "smic le plus élevé du monde". La rémunération prévue sera de 23 francs de l'heure (22,50 euros), pour 41 heures hebdomadaires de travail. En France, le Smic horaire brut est à 10,15 euros et à 1539,42 euros mensuels.

En faveur du congé paternité dans tout le pays

Selon Le Dauphiné Libéré, les Genevois ont découvert l'envers du décor luxueux de leur ville durant la crise du coronavirus, avec des files d'attente de travailleurs pauvres pour l'aide alimentaire. Le coût de la vie très élevé explique les difficultés de ces travailleurs. La mesure devrait rapidement entrer en vigueur, le 17 octobre selon le journal, et profiter aux frontaliers.

En ce dimanche de vote, les Suisses ont par ailleurs dit non à une large majorité à une limitation de l'immigration des ressortissants de l'Union européenne, au grand soulagement des milieux économiques, et ont voté en faveur d'un congé paternité de deux semaines quand les jeunes pères n'avaient jusqu'ici droit qu'à un jour ou deux.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.