Statut de Jérusalem: manifestations en Tunisie et en Jordanie

Chargement en cours
 Des manifestants brandissant des drapeaux palestiniens protestent contre la décison de Donald Trump de reconnaître Jérusalem capitale d'Israël, lors d'un rassemblement à Tunis le 7 décembre 2017

Des manifestants brandissant des drapeaux palestiniens protestent contre la décison de Donald Trump de reconnaître Jérusalem capitale d'Israël, lors d'un rassemblement à Tunis le 7 décembre 2017

1/2
© AFP, FETHI BELAID
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 16h49

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi en Tunisie contre la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, et les parlementaires ont appelé à une mobilisation nationale vendredi.

En Jordanie, des centaines de manifestants ont brûlé des photos du président Donald Trump et le drapeau américain près de l'ambassade des Etats-Unis à Amman. "Pas d'ambassade américaine sur le sol jordanien", ont-ils crié en scandant également "Mort à Israël". Des protestations sont également prévues vendredi dans le royaume après la prière musulmane hebdomadaire.

Dans le centre de Tunis, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, à l'appel de partis de gauche et groupes islamistes, aux cris de "Nous sommes tous Palestiniens", et "Trump soit maudit".

Entre 100 et 200 manifestants, qui avaient tenté de se diriger vers l'ambassade américaine, en ont été empêchés par la police, selon un journaliste de l'AFP sur place. Plusieurs dizaines de minibus de police étaient déployés et toutes les routes alentours coupées.

A Sfax (centre-est), deuxième ville de Tunisie, environ un millier de manifestants sont descendus dans la rue. "Avec notre âme, avec notre sang, nous nous sacrifions pour la Palestine", ont-ils scandé.

Au Parlement, les députés ont voté un texte demandant aux "pouvoirs arabes et musulmans d'assumer leur responsabilité historique afin que la décision (américaine) ne soit pas mise à exécution".

Ils ont appelé "tout le peuple à participer largement à la manifestation nationale" vendredi en Tunisie.

La puissante centrale syndicale UGTT et le parti islamiste Ennahda, qui fait partie de la coalition gouvernementale, ont appelé à participer à cette manifestation.

Les taxis ont prévu d'arborer un signe de solidarité tandis que le syndicat des journalistes a décidé de relancer "l'initiative de boycott des produits américains et sionistes".

D'autres protestations ont eu lieu dans le monde musulman, notamment au Pakistan et en Turquie.

 
3 commentaires - Statut de Jérusalem: manifestations en Tunisie et en Jordanie
  • Certes la première responsabilité appartient à Israël et aux USA mais les Etats dits "musulmans" qui ont accepté le blocus de Gaza et la colonisation de la Cisjordanie portent aussi une lourde responsabilité. L'annexion de Jérusalem et le ralliement des USA à cette annexion ne sont qu'une étape supplémentaire dans cette politique du fait accompli.

  • Si trump ne peu reconnaitre jerusalem comme capitale d'israel en quoi les tunisiens, jordaniens, ont le droit de s'opposer a ce choix, j'ai été en israel et rien ne me choque que se soit la capitale, cette ville appartient a Israel.

  • Au nom de qui, de quel droit, de quelle humanité peut-on dire que Jérusalem est la capitale de l'Etat religieux d'Israël ? Rien n'existe pour dire cela. Israël se vente d'avoir 3000 ans d'histoire et que la religion juive a décidé de s'octroyer la ville de Jérusalem. Dans ses 3 ou 4000 ans d'histoire Jérusalem un gros village avec des milliers de tribus de toutes croyance confondues, ont habité cette ville mais jamais avec une majorité de cette religion juive monothéiste comme les 2 autres musulmane et chrétienne. Les croyances religieuses ont été inventées bien après la venue de l'espèce humaine voilà 1,500'000 millions d'années à l'est de l'Afrique. Nous avons toutes et tous les mêmes cousins que sont les singes. Les arbres et les animaux communiquent entre eux comme notre espèce. Donc à cette époque Jérusalem n'existait pas. Donc personne ne peut se prévaloir de descendre de ci de là pour revendiquer quoi que ce soit. Car autrement certains revendiqueraient les cavernes de la préhistoire. Le peuple palestinien est sur ses terres depuis plus de 1000 ans.Il a aussi autant de droit que le peuple juif.

    La religion juive est largement antérieure à la religion musulmane! Alors ne cherchez pas de justification par l'antériorité, ce ne pourra être qu' au profit de la religion juive.
    Par contre Jérusalem mériterait un statut à part puisque son passé est étroitement m^lé aux trois grandes religions monothéistes

    Si les Palestiniens sont là depuis 1000 ans c'est qu'ils sont arrivé bien aprés les Israeliens car Jésus y était depuis plus de 2000 ans

    si l'espèce humaine vient d'Afrique ... rien d'absolument certain et en plus c'est pas une réussite

    Les Juifs ,les Chrétiens et les Musulmans ( dans l'ordre) sont issus de la même terre , la Palestine . Jérusalem en est la capitale symbolique .
    Il n'y a aucune raison que cela change par la volonté d'un olibriu ,soit-il Américain !

    oui, Jérusalem est capitale d’Israël, c'est historique, pourquoi ne pas le dire, on en crève de ces silences pour la bienpensance, et Trump ne fait qu'appliquer ce que son Pays a décidé en 1995.......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]