Soupçons de corruption : l'affaire Nétanyahou en cinq questions

Soupçons de corruption : l'affaire Nétanyahou en cinq questions

Benyamin Nétanyahou à Jérusalem en février.

Libération, publié le mercredi 14 février 2018 à 13h01

Après presque deux ans d'enquête, la police israélienne a rendu mardi soir ses recommandations dans deux affaires de corruption impliquant le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. La charge est aussi documentée que sévère : pour les enquêteurs, Nétanyahou a agi «contre l'intérêt public» en acceptant des «pots-de-vin». Mais elle n'est qu'un épisode de plus dans un long feuilleton politico-judiciaire dont peu se hasardent à prédire l'épilogue.

Quels sont les faits reprochés au Premier ministre israélien ?

Les charges de corruption, fraude et abus de confiance portent sur deux enquêtes distinctes. Le «dossier 1000» d'abord, surnommé par la presse «l'affaire des cigares et du champagne rosé». Selon la police, Nétanyahou, sa femme et son fils Yaïr…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Soupçons de corruption : l'affaire Nétanyahou en cinq questions
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]