Soupçons de corruption en Afrique : la garde à vue de Vincent Bolloré prolongée à Nanterre

Soupçons de corruption en Afrique : la garde à vue de Vincent Bolloré prolongée à Nanterre©ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

franceinfo, publié le mercredi 25 avril 2018 à 13h47

Les gardes à vue de l'homme d'affaires Vincent Bolloré a été prolongée, a appris mercredi 25 avril franceinfo de source judiciaire. Outre le milliardaire breton, deux cadres de son groupe sont aussi entendus, ainsi que Francis Perez, président du groupe Pefaco, société spécialisée dans l'hôtellerie et les jeux très implantée en Afrique. 

Tous les quatre sont entendus depuis mardi matin par les policiers de l'office anti-corruption de Nanterre (Hauts-de-Seine). La justice enquête sur des soupçons de corruption entourant l'obtention par son groupe de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest.

Gestion de ports en Afrique

Le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et le responsable du pôle international de Havas, Jean-Philippe Dorent, font partie des suspects

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.