SOS Méditerranée va se porter partie civile contre les responsables de l'attaque de son siège

SOS Méditerranée va se porter partie civile contre les responsables de l'attaque de son siège©PAU BARRENA / AFP

franceinfo, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 19h06

SOS Méditerranée va se constituer partie civile dans le cadre de l'information judiciaire en cours contre les personnes qui ont attaqué son siège à Marseille le 5 octobre dernier, annonce l'association dans un communiqué diffusé mercredi 17 octobre. Elle annonce également poursuivre ceux qui ont tenu des propos diffamatoires ou haineux pendant cette attaque, ainsi que ceux qui les ont relayés.

SOS Méditerranée et ses salariés demanderont la réparation de l'ensemble des préjudices, physiques, matériels, moraux, psychologiques subis.

SOS Méditerranée
dans un communiqué

L'avocat de l'association, Maître Sébastien Mabile, a notamment évoqué, dans ce communiqué, des propos accusant SOS Méditerranée d'être "complice des réseaux de passeurs ou de trafic d'êtres humains"

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.