Sexe et violence : la pièce de Cate Blanchett crée le malaise à Londres

Sexe et violence : la pièce de Cate Blanchett crée le malaise à Londres©Wochit

, publié le vendredi 18 janvier 2019 à 20h02

C'est une première que Cate Blanchett n'est pas près d'oublier.

Ce mercredi 16 janvier, la comédienne australienne jouait pour la première fois "When We Have Sufficiently Tortured Each Other" sur scène. Le titre de la pièce signifie en Français "Quand nous nous serons suffisamment torturés".

Un intitulé qui reflète bien le contenu du spectacle.

L'histoire tourne autour d'un "jeu dangereux de domination et de résistance sexuelles". Au programme : simulations d'actes sexuels, avec orgie dans la voiture, ainsi que des scènes extrêmement violentes à l'égard des femmes, décrit le site belge 7 sur 7. Un show violent qui est donc accompagné d'un avertissement, car on n'en sort pas forcément indemne, comme le révèle le Times qui raconte qu'une dame âgée s'est évanouie pendant le spectacle avant d'être transportée à l'hôpital.


Samuel Tucker, qui a porté assistance à la victime, dont la cause du malaise n'est pas certaine, dénonce un spectacle "sexuellement explicite et incroyablement violent". "Tout ceci est un peu trop, pour être honnête. C'est tellement frontal dans la violence et la sexualité, que si on n'est pas habitué, ça peut choquer", déplore Samuel Tucker dans le Times.

En réaction, le théâtre a envoyé un nouvel avertissement aux détenteurs de billets des futures représentations. "Certaines personnes pourraient être énervées, d'autres perplexes, et d'autres pourraient être excitées", avait prévenu Cate Blanchett dans les colonnes du Guardian. La promesse a été respectée, peut-être trop.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.