Séisme de magnitude 6,2 dans le sud-est de l'Iran

Séisme de magnitude 6,2 dans le sud-est de l'Iran

Des employés de la Croix-rouge iranienne le 21 décembre 2010 à Chah Ghanbar en Iran

A lire aussi

AFP, publié le mardi 12 décembre 2017 à 10h37

Un séisme de magnitude 6,2 a frappé mardi à la mi-journée la région de Kerman, dans le sud-est de l'Iran, selon le Centre sismologique de l'Université de Téhéran.

La secousse tellurique a été ressentie à 12H13 (08H43 GMT), dans une région déjà frappée le 1er décembre par un séisme de magnitude 6,0 n'ayant fait aucune victime, indique l'Université.

Une demi-heure environ après le tremblement de terre, la télévision publique iranienne a passé à l'écran un bandeau indiquant qu'"aucune victime ni aucun dommage" n'avaient encore été constatés.

L'épicentre du séisme a été localisé à Hejdak, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Kerman, capitale provinciale à quelque 800 km au sud-est de Téhéran.

La secousse a été suivie 9 minutes après d'une réplique de magnitude 3,8 indique l'Université de Téhéran.

Selon l'institut de géophysique américain (USGS), la première secousse a atteint une magnitude de 5,9.

 
4 commentaires - Séisme de magnitude 6,2 dans le sud-est de l'Iran
  • avatar
    Sauvageon  (privé) -

    Si l'on prend en compte la religiosité pour le moins exacerbée de ce pays, il semblerait que leur dieu soit assez "facétieux" pour leur envoyer année après année des catastrophes naturelles.

    Les USA tout en invoquant souvent dieu pour justifier tout et n'importe quoi, sans être pour autant aussi fanatiques que l'Iran, ne sont pas les derniers à connaitre également catastrophes sur catastrophes.

    Comme quoi, le fait de mettre dieu à toutes les sauces, jusqu'à en sombrer dans le fanatisme pour certains, ne vous épargnent pas des colères de la nature. Colères qui, si dieu existe, est donc son œuvre ! CQFD

  • Ce tremblement de terre intervient trois semaines après un puissant séisme d'une magnitude de 7,3 en Iran, le plus meurtrier qu'ait connu le pays depuis plus de dix ans dans la province de Kkerlanshahau. On dénombrait au moins 450 personnes tuées et 7.000 autres blessées. Cette catastrophe sismique est due au mouvement des plaques tectoniques de la couche supérieure de la terre, afrique eurasie. On dénombre quatorze plaques tectoniques majeures, auxquelles s’ajoutent des plaques secondaires, de plus petite taille. Chacune d’entre elles se déplace à des rythmes différents, de quelques millimètres à 20 centimètres par an : ces mouvements provoquent des phénomènes sismiques ou volcaniques importants, créent des chaînes de montagnes et des failles océaniques.

  • et voilà encore une fois l'équilibre politique au Moyen Orient remis en cause, tout a basculé ....6.2 vous rendez-vous compte !!!

  • et voilà encore une fois l'équilibre au Moyen Orient remis en cause, tout a basculé ....6.2 vous rendez-vous compte !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]