Eruption volcanique aux Canaries: de "nombreuses" habitations détruites

Chargement en cours
Eruption du volcan Cumbre Vieja, sur l'île d'El Paso, le 19 septembre 2021 dans l'archipel espagnol des Canaries
Eruption du volcan Cumbre Vieja, sur l'île d'El Paso, le 19 septembre 2021 dans l'archipel espagnol des Canaries
1/2
© AFP, DESIREE MARTIN

publié le lundi 20 septembre 2021 à 11h31

De nombreuses maisons ont été "détruites" par la lave sur l'île espagnole de La Palma, dans l'archipel touristique des Canaries, où un volcan est entré en éruption dimanche, ont indiqué les autorités lundi.

Cette éruption, la première en 50 ans sur cette île, a entraîné l'évacuation de près de 5.000 personnes.

"Il y a de nombreuses habitations détruites", a assuré à l'AFP une porte-parole du gouvernement régional des Canaries, en précisant que le décompte exact était "encore en cours". 

Interrogé par la télévision publique (TVE), le maire d'El Paso, l'un des villages évacués par les autorités, a assuré qu'"une vingtaine de maisons au moins étaient "totalement détruites" dans sa commune.

"La lave n'a absolument rien laissé sur son passage", a témoigné Sergio Rodriguez, en soulignant que les habitants étaient "dans l'incertitude". Ils ne "rentreront pas chez eux avant un bon moment, très certainement", a-t-il ajouté.

Des médias espagnols ont évoqué le chiffre d'une centaine d'habitations affectées par les conséquences de l'éruption.

L'éruption de la Cumbre Vieja a débuté dimanche peu après 15H00 locales (14H00 GMT).


Elle a entraîné l'évacuation d'environ 5.000 personnes, prises en charge par les autorités. Le gouvernement régional des Canaries a précisé lundi matin sur Twitter ne pas prévoir de nouvelles évacuations à ce stade, les coulées de lave se dirigeant "vers la mer".

D'après le président de la région des Canaries, Angel Victor Torres, le volcan Cumbre Vieja contiendrait entre 17 et 20 millions de mètres cubes de lave. Pour cette raison, l'éruption "va se poursuivre", a-t-il prévenu dans une vidéo mise en ligne sur Twitter.

"D'après le comité technique, tout semble indiquer qu'il ne va pas y avoir de nouveaux points d'éruption", a ajouté l'élu, en assurant que "la sécurité" des habitants était "garantie".

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, qui devait aller à New York pour l'assemblée générale des Nations Unies, a décidé de se rendre immédiatement dans l'île où il est arrivé dimanche soir pour suivre l'évolution de la situation et des opérations. 

Le volcan Cumbre Vieja était sous haute surveillance depuis une semaine, en raison d'un énorme regain d'activité sismique. La dernière éruption sur l'île de La Palma avait eu lieu il y a 50 ans, en 1971.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.