Russie : crainte d'une contamination radioactive six jours après l'explosion

Russie : crainte d'une contamination radioactive six jours après l'explosion©Capture Franceinfo

Franceinfo, publié le jeudi 15 août 2019 à 12h20

La Russie a été touchée par un accident nucléaire qui a au moins fait cinq morts le 8 août dernier. Depuis des questions se posent sur une possible contamination radioactive.

L'explosion s'est produite sur une base militaire secrète près du village de Nyonoska en Russie.

Le jeudi 8 août, un accident a en effet eu lieu lors du test d'un missile à propulsion nucléaire. Alors que les autorités russes ont mis de nombreuses heures avant de communiquer sur cette explosion, elles ont assuré qu'il n'y avait aucun risque de contamination radioactive. Une affirmation contredite par l'agence russe de météorologie qui révèle que le taux de radioactivité avait dépassé jusqu'à 16 fois la normale.



Depuis ces révélations, dans de nombreuses villes situées à moins de cinquante kilomètres du point de l'explosion, les habitants ont été pris de panique et s'alarment des taux de radioactivité. C'est notamment le cas dans la ville de Severodvinsk (Russie). Les cinq personnes qui sont décédées des suites de l'explosion sont des employés de l'agence nucléaire russe. Ils travaillaient à la mise au point d'un nouveau missile capable de contourner la défense antiaérienne des États-Unis.

En Norvège, l'Autorité norvégienne de radioprotection et de sûreté nucléaire a affirmé ce jeudi avoir détecté d'infimes quantités d'iode radioactif près de sa frontière avec la Russie après l'explosion. Mais elle précise que le pays détecte entre 6 et 8 fois par an de l'iode radioactif et ne sait pas si les derniers résultats sont liés à l'explosion du missile en Russie.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.