République démocratique du Congo : dans l'enfer du cobalt

République démocratique du Congo : dans l'enfer du cobalt©MICHAEL ROBINSON CHAVEZ / THE WASHINGTON POST / GETTY IMAGES

franceinfo, publié le jeudi 15 février 2018 à 01h02

Le cobalt est le minerai du monde de demain. Son cours a presque triplé en un an. À qui profite cette flambée des prix ? La République démocratique du Congo produit 60 % du cobalt dans le monde. C'est une manne gigantesque, synonyme, dans ce pays, de marché noir, de corruption et d'ouvriers exploités. Si le cobalt est devenu le minerai le plus demandé au monde, c'est qu'il rentre dans la fabrication des batteries de nouvelle génération. Il est notamment présent dans les smartphones et dans les voitures électriques.

La Chine omniprésente

Les industriels du secteur sont donc les premiers à bénéficier de ce boom. Ils voient leurs profits exploser, et chacun veut sa part. Le cobalt congolais est surtout vendu à la Chine, c'est le seul pays à avoir les capacités industrielles…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - République démocratique du Congo : dans l'enfer du cobalt
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]