Relance de la «Marche du retour» dans le flou et sous influence iranienne

Relance de la «Marche du retour» dans le flou et sous influence iranienne
Les cerfs-volants palestiniens incendiaires, de plus en plus perfectionnés, ont brûlé ces derniers jours plus de 900 hectares de champs et de parcs naturels côté israélien. Ici à Khan Yunis, le 4 mai, dans le sud de la bande ...

Libération, publié le vendredi 08 juin 2018 à 12h20

Sous la torpeur saisonnière du ramadan, la colère bout encore à Gaza. C'est en tout cas ce qu'entend démontrer le Hamas ce vendredi, en ressuscitant officiellement le mouvement de manifestation à la bordure israélienne, cette «Marche du retour» qui a déjà coûté la vie à plus de 120 Gazaouis, tombés sous les tirs des snipers israéliens, et fait des milliers de blessés par balles, claudiquant aux quatre coins de l'enclave côtière sous blocus.

Jeudi après-midi, alors que les habitants sortaient faire leurs achats pour l'iftar (la rupture du jeûne) à venir, les rues commerçantes s'emplissaient des appels à manifester émanant des enceintes attachées sur le toit de camionnettes ou disposées à l'entrée du souk. Le mot d'ordre : «Un million de personnes pour Jérusalem

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.