Rejet de boues rouges en Méditerranée : l'arrêté autorisant la société à poursuivre les rejets devrait être annulé

Rejet de boues rouges en Méditerranée : l'arrêté autorisant la société à poursuivre les rejets devrait être annulé©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mercredi 13 juin 2018 à 14h34

Le rapporteur public du tribunal administratif de Marseille examine, jeudi 14 juin, le recours des opposants aux rejets liquides de l'usine Altéo de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône. Selon France Bleu Provence, qui cite l'association de défense de l'environnement ZEA, l'annulation de l'arrêté préfectoral devrait être prononcée.

Cet arrêté autorise la poursuite du rejet en mer des effluents liquides de boues rouges, une conséquence du fonctionnement de l'usine de fabrication d'alumine de Gardanne. Depuis 2016, la préfecture des Bouches-du-Rhône a mis Altéo en demeure à plusieurs reprises. Le 25 mai dernier, Brune Poirson, secrétaire d'État auprès de Nicolas Hulot, affirmait que l'usine s'était mise en conformité.

Une nouvelle enquête publique probablement lancée

Le

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.