Reçu par Kim Jong-Un à Pyongyang, le chef de la diplomatie russe l'invite à Moscou

Reçu par Kim Jong-Un à Pyongyang, le chef de la diplomatie russe l'invite à Moscou
Le ministère russe a diffusé des photographies et une vidéo de la rencontre, montrant les deux hommes se serrant la main et s'entretenant face à face autour d'une table./

leparisien.fr, publié le jeudi 31 mai 2018 à 11h25

A l'approche d'une rencontre historique qui semble finalement remise sur les rails avec Donald Trump, le leader nord-coréen est également courtisé par Moscou.

Comme au temps de la guerre froide. Au moment même où le dialogue entre Washington et Pyongyang connait une période de flottement, Moscou vient de s'inviter dans la partie. Invité par son homologue nord-coréen à Pyongyang, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a été reçu ce jeudi par Kim Jong-un en personne. Qui a reçu en retour une invitation à se rendre à Moscou. Donald Trump devrait apprécier.

Le ministère russe a diffusé des photographies et une vidéo de la rencontre, montrant les deux hommes se serrant la main et s'entretenant face à face autour d'une table. « Venez en Russie, nous serons très heureux de vous accueillir », a déclaré Sergueï Lavrov lors de son introduction, selon le texte publié par le ministère russe des Affaires étrangères. Il a transmis à Kim Jong-un «le salut le plus chaleureux» du président russe Vladimir Poutine et « ses souhaits de succès dans les importantes initiatives entreprises sur la péninsule coréenne avec votre participation ».

Kim Jong-il avait été à Moscou

Kim Jong_un ne s'est jamais rendu en Russie, mais son père Kim Jong-il avait notamment visité son grand voisin en 2011 et 2002. Lavrov se rendait lui à Pyongyang à l'invitation de son homologue nord-coréen Ri Yong Ho, qui avait visité la Russie en avril.

« Nous avons évoqué en détail la situation internationale et en particulier les problèmes qu'il faut régler afin de parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne avec la création d'un sytème stable pour la paix et la sécurité », a déclaré Sergueï Lavrov, cité par un communiqué du ministère russe après la rencontre avec Ri Yong Ho.

La réaction de la Maison Blanche attendue

La visite de Sergueï Lavrov intervient en pleine effervescence diplomatique à l'approche du sommet du 12 juin entre le président américain Donald Trump et Kim Jong-un, qui semble remis sur les rails après avoir été annulé la semaine dernière par Donald Trump. Le bras droit de Kim, le général Kim Yong Chol est d'ailleurs arrivé aux États-Unis ce mercredi pour en discuter avec les autorités américaines.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.