Quatre Palestiniens tués lors d'une nouvelle journée de mobilisation pour Jérusalem

Chargement en cours
 Manifestation à Amman contre la décision de Donald Trump sur Jérusalem, le 15 décembre 2017

Manifestation à Amman contre la décision de Donald Trump sur Jérusalem, le 15 décembre 2017

1/3
© AFP, Khalil MAZRAAWI
A lire aussi

AFP, publié le samedi 16 décembre 2017 à 04h27

Quatre Palestiniens ont été tués dans des heurts avec les forces israéliennes, lors d'une nouvelle journée de mobilisation contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Dans un souci évident de faire retomber la tension, la Maison Blanche va renouveler ses efforts pour relancer un processus de paix israélo-palestinien, ont annoncé vendredi de hauts responsables américains. Cette relance diplomatique interviendra dès la semaine prochaine, selon eux, avec la visite du vice-président Mike Pence attendu mercredi à Jérusalem.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi dans la bande de Gaza dirigée par le mouvement Hamas, et des milliers à Jérusalem et en Cisjordanie occupée vendredi à la sortie de la prière musulmane hebdomadaire, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Une partie d'entre eux sont ensuite allés au contact des soldats et policiers israéliens, qui ont riposté aux jets de pierres de jeunes gens souvent masqués par des tirs à balles réelles ou en caoutchouc et du gaz lacrymogènes, à Ramallah, Bethléem, Hébron, Qalandiya et près de Naplouse, en Cisjordanie.

Un Palestinien de 29 ans a poignardé un policier israélien à la sortie de Ramallah et a été abattu, a indiqué la police israélienne. Le policier a été légèrement blessé.

Des photos de l'AFP montrent qu'il portait un dispositif ressemblant à une ceinture d'explosifs, sans qu'il soit possible de dire si elle était authentique ou non.

Un autre de 24 ans a été tué par balles lors de heurts à Anata, une localité entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée.

Dans la bande de Gaza, des centaines de Palestiniens ont défié les forces israéliennes au pied de la barrière de béton et de métal qui ferme hermétiquement la frontière. Deux hommes de 29 et 32 ans, dont l'un amputé des deux jambes après une incursion militaire israélienne près du camps de réfugiés d'Al-Bureij en avril 2008, ont été tués par des tirs de soldats israéliens.

Plus de 140 personnes ont été blessées par balles à Gaza, et des dizaines d'autres en Cisjordanie occupée, ont indiqué les secours.

- 'Journée de rage' -

Même si elle n'a pas déclenché la spirale de violence redoutée, la décision américaine et les violences qu'elle a suscitées ont causé la mort de huit Palestiniens, fait des centaines de blessés et conduit à des dizaines d'arrestations depuis qu'elle a été annoncée le 6 décembre.

Le Hamas, qui avait exhorté à une "nouvelle intifada" aussitôt après l'allocution du président américain, a appelé à faire de chaque vendredi une "journée de rage".

A Jérusalem même, où 30.000 fidèles ont prié sur l'esplanade des Mosquées selon la fondation qui administre le site, les policiers se sont vigoureusement empoignés dans la Vieille ville avec des dizaines de personnes sorties de la prière en agitant de grands drapeaux palestiniens.

Le choix du président Donald Trump de tourner le dos à des décennies de diplomatie américaine et internationale continue ainsi de provoquer des mouvements quotidiens de protestation, plus ou moins violente.

Des dizaines de milliers de musulmans ont pris part à des manifestations à travers le monde depuis la semaine passée.

En Jordanie, des milliers de personnes ont manifesté à l'appel des Frères musulmans (dont est issu le Hamas) dans plusieurs villes du royaume, par solidarité avec "l'Intifada de Jérusalem". Devant l'ambassade des Etats-Unis à Amman, des centaines de personnes ont réclamé la fermeture de la représentation diplomatique et l'expulsion de l'ambassadeur, scandant "Pas d'ambassade sioniste en terre jordanienne".

- 45% pour un soulèvement populaire -

Cependant, la protestation n'a pas pris pour l'instant les proportions appréhendées dans les Territoires palestiniens et le monde musulman, alors que la communauté internationale s'alarmait du risque d'une incontrôlable réaction en chaîne.

Pour les Palestiniens, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël ne préjuge pas seulement du résultat de négociations dont le statut de la ville devrait faire l'objet. Elle nie l'identité arabe de Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, et mine leur aspiration à établir un jour la capitale de leur futur Etat à Jérusalem-Est.

Israël proclame tout Jérusalem comme sa capitale "indivisible".

Un récent sondage du respecté Centre palestinien de recherche politique indique que 45% des Palestiniens sont favorables à un soulèvement populaire pour résoudre le vieux conflit avec Israël.

Si cela ne se traduit pas par une mobilisation massive, c'est à cause de l'efficacité des forces de sécurité, affirme le directeur de l'institut, Khalil Shikaki à l'AFP.

C'est aussi parce que "le Hamas est trop faible en Cisjordanie et que le Fatah (parti rival dominant en Cisjordanie) ne veut pas prendre la voie de la violence", ajoute-t-il.

Pour les Palestiniens, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël ne "représente pas un changement fondamental de la réalité": Jérusalem-Est est déjà totalement sous le contrôle d'Israël, dit-il.

 
20 commentaires - Quatre Palestiniens tués lors d'une nouvelle journée de mobilisation pour Jérusalem
  • La diffusion sur cette information semble dérisoire ?

    Derisoire ALEPH tout autant que celle de d Amsterdam ou d ailleurs ou l on "neutralise" des individus tentant de poignarder des civiles....
    En France aussi on a adopté la méthode

    ALEPH. C'est vrai mais ma réaction était plus développée !!! (réduite comme une peau de chagrin)

    Les actes horribles d'extrémistes fanatiques ne sont pas comparables avec les conditions humaines que doit supporter tout un peuple dont le cadre de vie se limite à un ghetto. Pourquoi ceux dont l'histoire a laissé également de profondes cicatrices en font ils un instrument de récupération médiatique pour justifier leurs actes répréhensibles et afin que que la communauté internationale tolère cela ?

    JT77 a la suite de l article ecrit : que pense nos jeunes ?
    De quels jeunes JT77 veut parler de ceux qui ne sauraient situer ni Israel et encore moins Gaza ou les jeunes qui s'illustrent dans des actes dictées par une certaine idéologie que le monde condamne ?
    Quel est donc ce ghetto que JT77 et ALEPH se plaisent a toujours nommer
    Est que le territoire de Gaza peut il etre réellement considéré comme un ghetto lorsqu'on sait que meme le représentant de l Autorité Palestinienne a savoir M. Abbas s'y est vu interdit de sejour et naturellement ne parlons pas d'une presence juive interdite depuis 2005
    Ne devrions nous pas plutot penser que sous la domination du Hamas le territoire de Gaza s'est lui meme instauré en ghetto..... Et si parfois nous remettions les evenements en ordre Un ghetto qui a considére sa position a partir de 2005 et après l election du Hamas en 2007 comme une victoire sur les Israeliens.....
    Depuis 2007 le blocus etabli par deux pays limitrophes a savoir l Egypte d une part (que par ailleurs JT77 ne mentionne jamais) et Israel d autre part est un blocus avant tout militaire car du coté Israelien le point de passage de Rafah permet la circulation de camions d approvisionnement a destination de Gaza Naturellement ceci n est jamais evoqué par notre hote
    Depuis 2001 Gaza a envoyé sur Israel plus de 20.000 roquettes
    Cet armement ainsi que les tunnels d invasions construits sous la decision du Hamas afin d envahir Israel ont ete financés par grandes parties par les dons internationaux d'ou le refus du Hamas a ce que la Commission des comptes internationales verifie après le conflit de 2014 les comptes et l usage de ces dons normalement destiné a l education et a l amelioration de la vie de la Population.
    Tous les commentaires negatifs envers Israel sont conçus avant tout par des informations mediatisées et par des reportages dont on comprend parfaitement l interet, mais il existe des documentaires montrant les luxueuses villas de dirigeants du Hamas et de leurs partisans. On y comprend la corruption, les passe droit, les privilèges de la classe dirigeante du Hamas Les Jeunes Gazaouis privés de la liberté d opinion (on se souvient de cet homme trainé derrière une moto dans les rues de Gaza pour cause d opinion interdite !) dans ces documentaires tentent de s exprimer et ne soutiennent surement pas la politique du Hamas.
    Par ailleurs comment peut on ne pas reagir devant des actes et des ecrits (voir la Charte du Hamas edition 2017) totalement en contradiction avec des engagements de Paix et soutenir par ce silence un mouvement dont la Cours de Justice Européenne a confirmer en Juillet 2017 la qualité de mouvement terroriste.
    Et comment ne peut on pas s interroger sur cette main mise dictatoriale du Hamas empechant meme la réconciliation des Palestiniens ?
    Comment ne pas comprendre que le Hamas a la solde du Hezbollah se veut etre avant tout un mouvement terroriste et agissant comme tel
    Gaza abrite bien des organisations terroristes reconnues et particulièrement le djihad islamique palestinien dont les attentats contre des civils, des car scolaires, des lieux publics sont verifiables sur le site concernant cette organisation terroriste
    Comment peut on occulter consciencieusement ces veritables sujets et ne discrediter, par sentiments interposes, que de ceux qui defendent leur pays et leurs populations, une population qui par ailleurs comprend plusieurs ethnies, plusieurs religions contrairement a ceux que nos hotes prétendent defendre !

    Au travers de la question, certains internautes ont trouvé la réponse. D'autres comme d'habitude avec des litanies dépassées depuis des siècles se cherchent des excuses.

    JT77 les litanies supposées... ici se traduisent par un antisemitisme qui a traversé les ages.....
    Bizarrement vous etes reticent et allergique a consulter les nouvelles du jour..... Je ne pense pas que la Charte du Hamas certes redigée pour la première fois dans les années 80 mais régulièrement revue et dernièrement editée au printemps 2017 soit du domaine .... "dépassé"
    Les excuses ici se demontre par l absence de reponses concretes et d arguments valables
    Vos gérémiades sur une situation que vous ne connaissez que par une propagande a laquelle vous adhérez de bon coeur constituent les seules et uniques excuses a des sentiments bien peu honorable et meme selon votre expression .... déplorables..... cqfd

  • Ils tuent même des Handicapés , des balles contre des pierres il faut chercher l'erreur , il sont le droit de tuer , et comme prétexte ils pensent ou ils croient avoir vu une ceinture d'explosif ça c'est pour noyer le poisson la ceinture ou est elle un prétexte de plus pour les allonger le plus de Palestiniens , il parle de sécurité la différence entre des armes sophistiquées Avions ,Chars , Hélicoptères , fusils d'assaut contre pierre lequel fait mal et ôte la vie d'après vous?

    Une armée de lâche tout comme leurs premier ministre qui a les mains pleine de sang mais la roue tourne et bientôt la fin de l'oppresseur.

  • Les USA sont complétement inconscients et irresponsables. On sait tous les exigences que vont avancer les Palestiniens après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l'état d’Israël. L'abandon par les USA de cette reconnaissance ou la reconnaissance réciproque de Jérusalem comme capitale de l'état de Palestine, l'évacuation par les sionistes israéliens des territoires occupées et l'évacuation des colonies illégalement implantées, la reconnaissance par les USA de l'état de Palestine occupé dans ses frontières du plan de partage de 1947 avec la restitution des biens confisqués (ou volés: habitations, champs, bétails, entreprises, ...) aux Palestiniens au lendemain de la guerre des 6 jours, l'acceptation sans veto par les USA de l'adhésion de l'état de Palestine à l'organisation de l'ONU, le respect par Israël des résolutions de l'ONU les enjoignant d'évacuer les territoires dévolus à l'état de Palestine. Chacun se rend bien compte combien cette proposition des USA de relance du plan de paix est une illusion voire un enfumage surtout après cette provocation de reconnaissance de Jérusalem renforçant les positions extrémistes d’Israël.

  • Est-on obligé de porter le deuil ?

  • TRISTE ces assassinats !!!
    Le problème est aussi qu'un blessé Israëlien est plus scandaleux que tous ces morts palestiniens !!!
    Lorsqu'un seul pays peut avec l'aide d'autres puissances assassiner c'est le début de ce qui amène le terrorisme !

    Non : c’est un pays démocratique qui lutte contre le terrorisme , comme nous le faisons en France et ailleurs en Occident

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]