Quatre morts lors d'affrontements à Srinagar, au Cachemire indien

Quatre morts lors d'affrontements à Srinagar, au Cachemire indien
Affrontements entre les forces de sécurité indiennes et des insurgés présumés à Srinagar, au Cachemire indien, le 5 mai 2018.
A lire aussi

AFP, publié le samedi 05 mai 2018 à 11h55

Trois insurgés présumés et un civil ont été tués samedi lors  de coups de feu à Srinagar, a indiqué la police, premier incident de l'année dans la capitale du Cachemire indien.

Les trois rebelles présumés ont été abattus lorsque les forces gouvernementales ont cerné le vieux quartier populaire de la ville, a expliqué le directeur général de la police, Shesh Paul Vaid.

Un jeune homme est mort également après avoir été renversé par un véhicule blindé au moment où des centaines d'habitants cherchaient à venir en aide aux insurgés présumés pour qu'ils puissent échapper aux militaires dans le centre de Srinagar, a indiqué par ailleurs à l'AFP un responsable de la police, sous le couvert d'anonymat.

Le plateau himalayen du Cachemire est de facto divisé entre l'Inde et le Pakistan. Depuis la Partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne.

Depuis l'année dernière, les tirs sont devenus plus fréquents. Ils ont fait cette année 110 morts, 20 civils, 28 membres des services de sécurité et 62 militants présumés, selon les autorités.

Des centaines de personnes se sont rassemblés samedi sur les lieux de l'incident pour dénoncer la présence indienne, selon des témoins. Les protestations ont gagné ensuite d'autres secteurs de la vieille ville.

L'Inde accuse régulièrement le Pakistan de favoriser la rebellion contre le pouvoir indien, des affirmations rejetées par Islamabad. Les autorités pakistanaises déclarent soutenir seulement sur le plan diplomatique le droit de la région à l'auto-détermination.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.