Quand la première dame polonaise ignore royalement Trump

Quand la première dame polonaise ignore royalement Trump ©Source : lepoint

Source : lepoint, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 10h45

C'est le genre de situation inattendue qui a le don d'agacer sérieusement. Donald Trump, en déplacement en Pologne jeudi 6 juillet, a pris un vent mémorable de la part de la femme du président polonais.

Alors que le locataire de la Maison-Blanche lui tendait la main, Agata Kornhauser-Duda l'a snobé, sans doute involontairement, pour d'abord saluer Melania Trump. Le visage figé de Donald Trump dans cette séquence en dit long sur sa surprise, voire son énervement, d'avoir été ignoré de cette manière.
Le président américain a pris l'habitude, depuis son arrivée au pouvoir, de faire de la poignée de main avec les dignitaires étrangers un moment important. Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, et Charles Michel, son homologue belge, peuvent témoigner de la technique plutôt agressive de Donald Trump, qui se rapproche plus d'une prise de judo que d'une poignée de main courtoise. Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, et Emmanuel Macron lui avaient davantage résisté.

La première dame polonaise, elle, a préféré l'évitement. Agata Kornhauser-Duda a tout de même salué Donald Trump juste après Melania. Ce qui tend à prouver que son geste n'était pas prémédité.



Le président américain effectue un voyage de quatre jours en Europe pour rencontrer les principaux chefs d'État. Avant de se rendre à Hambourg ce vendredi pour assister au sommet du G20, Donald Trump avait débuté son périple en Pologne où il s'est entretenu avec Andrzej Duda, le président polonais. Sa femme Melania, sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner étaient aussi du voyage.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
66 commentaires - Quand la première dame polonaise ignore royalement Trump
  • Une première dame en Pologne?
    J'attends qu'une femme soit présidente, en France, pour pouvoir appeler son mari ou son compagnon "le premier homme de France".
    Et si le président ou la présidente est homosexuel(le), comment les appellerons nous?
    Monsieur le Président et son mari, le premier homme de France ou bien, Madame la Présidente et sa femme, la première dame de France?
    En faite, ne riant pas tous les jours, j'ai hâte que cette situation se présente.
    Juste en écrivant cela, je suis mort de rire.

  • Hé oui, les femmes ne sont plus les femmes soumises qu'elle étaient.

  • Et encore une première dame.
    Vivement que l'on ait une Présidente de la République qu'elle nous présente le premier homme de France.
    Ah les nazes!

  • C'est très certainement involontaire, car la Pologne préfèrerait, et de loin, faire partie des Etats Unis plutôt que de l'UE.

  • avec un minimum de savoir vivre on salue les femmes d abord

    pour les hommes oui ! non pour les femmes !

    deux fois valent mieux qu'une !