"Projet Daphne" : AccorHotels a lancé deux hôtels à Dubaï avec le soutien des dirigeants de la dictature d'Azerbaïdjan

"Projet Daphne" : AccorHotels a lancé deux hôtels à Dubaï avec le soutien des dirigeants de la dictature d'Azerbaïdjan©DR

franceinfo, publié le lundi 23 avril 2018 à 20h00

C'est une nouvelle découverte de Forbidden Stories, le collectif international de journalistes réunis dans le "Projet Daphne" : pour construire et gérer deux de ses hôtels à Dubaï, le groupe AccorHotels s'est appuyé sur des sociétés appartenant à deux des familles les plus puissantes de la dictature d'Azerbaïdjan, Aliyev et Heydarov. Les sociétés écran utilisées avaient ouvert des comptes dans une banque maltaise soupçonnée de faciliter le blanchiment de fonds.

Ces informations ont été obtenues en explorant les comptes de la Pilatus Bank, un établissement bancaire installé à Malte dont le créateur, Ali Sadr, est actuellement emprisonné aux États-Unis, soupçonné d'avoir tenté de contourner l'embargo sur l'Iran (article en anglais). La banque créée par Ali Sadr

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.