Procès Larry Nassar : le père de victimes se jette sur lui en pleine audience

Procès Larry Nassar : le père de victimes se jette sur lui en pleine audience©Source Non Stop Zapping
A lire aussi

Source Non Stop Zapping, publié le vendredi 02 février 2018 à 17h51

Larry Nassar est accusé d'agression sexuelle par 265 femmes et jeunes filles. Son procès, qui se tient actuellement aux États-Unis, a conduit la cour a le condamner à plusieurs vies en prison : il écope entre 40 et 175 ans d'emprisonnement, auxquels s'ajoutent déjà les 40 ans de prison pour possession de pédopornographie, un autre volet de l'affaire. Au cours d'une audience de son procès, le père d'une des victimes s'est subitement jeté sur lui.



Larry Nassar était le médecin des gymnastes olympiques aux États-Unis. Durant l'une des dernières audiences, le père de trois des victimes a demandé à la juge de le laisser "Cinq minutes dans un vestiaire" avec Larry Nassar, laissant clairement entendre ses intentions d'en venir aux mains. Face au refus de la juge, il s'est littéralement jeté sur l'accusé, avant d'être maîtrisé par deux policiers présents dans la salle.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
56 commentaires - Procès Larry Nassar : le père de victimes se jette sur lui en pleine audience
  • Ils voulaient l'étouffer ou quoi il est victime il souffre et en plu ils se jettent sur lui comme des Hyènes.

  • bravo a cet homme assez de ces prédateurs assassins

  • Dommage qu'il n'ai pas pu terminer son action.

  • Ce père doit ressentir une immense frustration, celle de n'avoir pas réussi à protéger ses filles, le sentiment d'avoir été floué, humilié... celui qui appelle "ce démon" a sali ce qu'il a de plus cher. Il y a de quoi ne plus raisonner normalement.

  • Oui, je comprends cet homme.
    Ce qui me change c'est que dans les tribunaux américains les caméras sont présentes et aucun cas ne perturbent la cours.
    Il n'y a qu'en France où les prétentieux de juges ne veulent pas de caméra car c'est eux que cela dérange, pas les prévenus, pas les témoins, pas les avocats, pas le public.
    Ils veulent se cacher du regard des citoyens, une honte cette frange de la population intouchable qui s'autorise à juger les autres et les condamner mais refuse que cela soit vu!