Pourquoi certains américains meurent "de désespoir"

Pourquoi certains américains meurent "de désespoir" ©Brut
A lire aussi

, publié le jeudi 10 août 2017 à 16h53

Le taux de mortalité est en baisse partout dans le monde, mais pour ce groupe de personnes, il ne cesse d'augmenter : les Américains blancs âgés de 45 à 54 ans.



Le diabète, les maladies cardiaques et le cancer n'y sont pour rien. Ils sont plutôt « morts de désespoir », par suicide, alcoolisme ou abus de drogues. D'où vient ce désespoir : l'économie est un facteur clé. La perte d'emplois bien rémunérés dans l'industrie et le bâtiment, serait en grande partie responsable. La hausse de l'addiction aux opioïdes jouerait également un rôle, tout comme les failles dans le système de retraite américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.