Pour Trump, seuls les pro-armes peuvent stopper Clinton

Pour Trump, seuls les pro-armes peuvent stopper Clinton
ACTU

, publié le mercredi 10 août 2016 à 10h31

La dernière déclaration de Donald Trump va faire beaucoup de bruit. Le candidat du parti républicain dans la course à la Maison Blanche a suggéré -lors d'une réunion électorale à Wilmington en Caroline du Nord- que seuls les pro-armes pouvaient stopper Hillary Clinton.

"En gros, Hillary veut abolir le second amendement" de la Constitution, a déclaré le milliardaire. Le second amendement est celui qui garantit le droit de posséder des armes. "Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n'y a rien que vous puissiez faire, les gars", a dit Donald Trump. "Bien que, avec le second amendement --peut-être qu'il y a une solution, je ne sais pas", a-t-il ajouté, laissant sa phrase en suspens. La campagne de Donald Trump n'a pas tardé à publier un communiqué, face au déferlement de critiques, intitulé "communiqué de la campagne Trump sur les médias malhonnêtes".



Elle y affirme que le milliardaire voulait dire que le groupe très soudé de défenseurs du port d'armes empêcherait Hillary Clinton d'être élue en votant massivement pour Donald Trump. "Cela s'appelle le pouvoir d'unifier -les supporters du second amendement sont très dynamiques et sont complètement unis, ce qui leur confère un grand pouvoir politique", a écrit Jason Miller, principal conseiller en communication du candidat républicain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.