Pompéi : un "graffiti" qui fait sensation

Pompéi : un "graffiti" qui fait sensation©Wochit

6Medias, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 17h08

Une inscription qui pourrait remettre en question la date exacte de l'éruption du Vésuve vient d'être découverte lors de fouilles à Pompéi, rapporte Le Figaro.

C'est une découverte qui remet en question toute l'histoire de la ville de Pompéi, détruite au premier siècle après Jésus-Christ. Le directeur des fouilles du site, Massimo Osanna, vient de révéler qu'une inscription récemment découverte remettait entièrement en question la date de l'éruption du Vésuve, rapporte Le Figaro.

En effet, une date indiquant "XVI K NOV" soit "le 16e jour avant les calendes de novembre" a été retrouvée dans "la maison au jardin" du site. Cela laisserait donc penser que quelqu'un se trouvait bien à Pompéi le 17 octobre de l'an 79, alors que l'éruption avait été datée dans des écrits de Pline le Jeune au 24 août 79.



D'autres éléments découverts précédemment laissaient déjà penser que la catastrophe a eu lieu en octobre, a rappelé Massimo Ossana. "Au XIXème siècle déjà, la découverte de traces de branches contenant des fruits d'automne et des braseros avait remis en cause cette date".

Une nouvelle découverte qui a également été commentée par le ministre de la Culture italien. "Aujourd'hui, avec beaucoup d'humilité, peut-être que nous réécrivons les livres d'histoire car nous datons l'éruption à la seconde moitié d'octobre", a indiqué Alberto Bonisoli.

Pompéi est le deuxième site le plus visité d'Italie après le Colisée de Rome. En 2017, 3,4 millions de visiteurs s'y sont rendus, un record.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.